claude-monet-paris-zigzag

Claude Monet (1840-1926) est un tel monument du patrimoine artistique français que l’on pense tout connaître de lui… Que nenni ! Voici quelques anecdotes sur la vie et l’oeuvre du chantre de l’impressionnisme qui vous feront découvrir des facettes méconnues du peintre.

Son premier prénom était Oscar

Monet est loin d’être le seul artiste à avoir choisi un autre prénom que celui attribué à sa naissance en guise de nom d’artiste : Oscar-Claude Monet était son véritable patronyme au civil.

claude-monet-portrait-noir-et-blanc-paris-zigzag

Enfant et adolescent, il dessinait de splendides caricatures

Avant de devenir l’un des fondateurs de l’impressionnisme, Monet était un jeune garçon qui s’escrimait avec son crayon. Son exercice de dessin favori ? Les caricatures ! Jugez plutôt ci-dessous son talent précoce avec cette caricature de Jules Didier, réalisée en 1860. Jeune adulte, Monet s’était envisagé portraitiste, mais nous savons aujourd’hui qu’il n’a finalement pas emprunté ce chemin…

monet-caricature-paris-zigzag

Il n’a pas eu son bac mais était un grand lecteur

Jeune garçon turbulent, Claude n’avait pas la tête à l’école. Il n’a pas obtenu son bac, mais se fendait d’une grande culture, aussi bien dans la peinture, la sculpture que la littérature. Le domaine de Giverny conserve une belle collection de livres détenus par l’artiste.

claude-monet-portrait-paris-zigzag

Il avait le goût du risque

Pour réaliser certaines de ses plus fameuses toiles en pleine nature ou en ville, Monet n’hésitait pas à défier les éléments et à installer son chevalet même par mauvais temps… Car son ambition était toujours la même : capter les différents moments de la lumière dans des paysages qui l’inspiraient.

claude-monet-atelier-paris-zigzag

 

Il a tenté de se suicider

La route vers le succès fut semée d’embûches… Pendant de longues périodes, Monet était totalement désargenté et se voyait contraint d’emprunter de l’argent auprès de ses proches, notamment à son père et à sa tante. Son grand ami Bazille le soutenait également. Mais les ressources viennent tant à manquer qu’au printemps 1868, le peintre tente de se suicider en se jetant dans la Seine. Fort heureusement, il s’en sortira de justesse.

claude-monet-jardin-paris-zigzag

C’était un grand gourmand aux habitudes curieuses

Andouillette et vin blanc au petit déjeuner ? Pour Claude Monet, c’est le petit déjeuner classique ! Celui qui aimait s’attabler à des horaires toujours bien établis appréciait également les légumes méditerranéens, les cèpes à l’huile d’olive, le pot-au-feu, les volailles rôties… Un véritable gourmet !

cuisine-claude-monet-paris-zigzag
La cuisine de Claude Monet à Giverny

C’était un grand angoissé

La correspondance de Monet révèle que le peintre cauchemardait souvent et rêvait de ses propres oeuvres, preuve qu’elles le hantaient jusqu’à la nuit ! La vie de génie n’est pas un long fleuve tranquille…

claude-monet-peignant-paris-zigzag

À lire aussi :
Monet : ses plus belles oeuvres sur Paris et sa banlieue !
Giverny, une virée impressionniste printanière incontournable
Portrait de parisien : Claude Monet

Les prochaines visites guidées