Petite chronologie des alcools phares à Paris selon les époques

Article parrainé

Paris en a vu défiler des alcools… Loin de nous l’idée de dire que les Parisiens ont un penchant pour la bouteille, mais ils savent reconnaître les bonnes choses et ne voudraient pour rien au monde sacrifier leur rituel : l’apéritif. À travers les époques, les mœurs et habitudes ont changé. De l’hypocras au Hard Cider La Mordue, voici les alcools phares qui ont su séduire Paris.

Au Moyen-Âge : L’hypocras

À cette époque, il était de coutume de boire de l’alcool, l’eau étant bien souvent impure. Dans les tavernes, on sert un vin léger, mais c’est véritablement l’hypocras qui s’est fait une place de choix dans le cœur des Parisiens. Ce vin rouge sucré était travaillé avec des épices d’Orient. Il était donc principalement consommé par les riches et les puissants.

1717 : Le champagne

C’est lors de la Régence de Philippe II d’Orléans que le champagne acquiert ses lettres de noblesses. C’est en effet ce dernier qui l’apportera à la cour et le démocratisera. Il se murmure que lors des parties fines du régent le champagne coule à flot.

1880 : L’absinthe

Qui n’a pas entendu parler de la Fée Verte ? L’absinthe a connu ses heures de gloire pendant la Belle Époque entre 1880 et 1910. D’abord consommé par les bourgeois, cet alcool distillé à 70° a vite séduit les artistes. Écrivains, peintres impressionnistes… La liste de ses conquêtes est longue. Accusée de rendre fou, l’absinthe a été interdite en 1915.

2010 : Le Spritz

Au début des années 2010, impossible de passer à côté du cocktail phare des terrasses parisiennes : le Spritz. Concocté à base de prosecco, d’Apérol et d’eau pétillante, il aurait été créé par des soldats autrichiens basés à Venise car ils trouvaient le vin italien trop fort.

2017 : Le Hard Cider La Mordue

Cette année, une nouvelle boisson nous a tapé dans l’œil et l’on est sûrs qu’elle va devenir incontournable : le Hard Cider La Mordue. À mi-chemin entre le cidre et la bière, il nous vient tout droit des pays anglo-saxons où il est ultra populaire. La Mordue, c’est un goût franc et fruité, acidulé et rafraîchissant. Dans chaque bouteille, on retrouve cinq fruits et le tout avec 6° d’alcool (plus que les bières blondes classiques !).  On aime son côté original et gourmand. En bref, c’est la boisson parfaite pour un apéritif qui change !

Le Hard Cider La Mordue

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités