Aujourd’hui, Beaugrenelle c’est surtout cet immense centre commercial devenu une adresse incontournable du shopping dans le 15e arrondissement. Mais pourquoi « Beaugrenelle » ? Quelle histoire se cache derrière ce quartier moderne ?

De la plaine de Grenelle à Beaugrenelle

La caserne de pompiers que vous apercevez derrière le mur longeant le square Violet, à Félix Faure, n’a pas toujours accueilli ces derniers. En fait, tout part de ce « château » : le château Violet, du nom de son propriétaire. Léonard Violet, riche spéculateur du début du XIXe siècle, décide d’acheter en 1824 de vastes terrains agricoles avec son associé, Alphonse Letellier. Ce que l’on appelle alors la « plaine de Grenelle » est entre les mains de Violet et ce dernier a une riche ambition : transformer la plaine en ville nouvelle qu’il baptisera « Beaugrenelle » et la doter de commerces, d’une église et d’un théâtre.

En quelques années seulement, ce morceau de campagne est conquis par la ville et Beaugrenelle est né. Le quartier garde d’ailleurs une particularité : les rues tracées suivant un schéma orthogonal, une rareté à Paris ! Depuis les années 1970, ce coin du 15e arrondissement situé sur le Front-de-Seine est un quartier résidentiel et commercial qui compte beaucoup d’immeubles hauts, encore une particularité pour la capitale qui, hormis la tour Montparnasse et quelques ensembles résidentiels dans les XIXe et XIIIe arrondissements, ne compte pas beaucoup de gratte-ciels.

Le centre commercial de Beaugrenelle.

 À lire également : Les immeubles plats de Paris

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités