Petite histoire de la vigne parisienne

Chablis, Châteauneuf-du-Pape, Côte-de-Provence… La liste des vins français les plus fameux (et les plus connus) est longue ! En revanche, il est moins facile de citer un cru parisien… Malgré les apparences, entre Paris et le vin, c’est une grande histoire d’amour ! Avant que l’industrialisation ne vienne grignoter ces parcelles de culture, la région était un bassin viticole important, à la renommée internationale. 

Montmartre, berceau de la culture du vin à Paris 

Les premières vignes parisiennes auraient été plantées dans la capitale aux alentours de l’an 276 lorsque la ville était aux mains des Romains. Ainsi, dès l’Antiquité, le cru produit sur la butte Montmartre aurait été dégusté (et apprécié) par l’empereur Julien lui-même ! La réputation du cru de la capitale n’était donc pas à faire. 

Non loin de là, on entend également parler du vin de la Goutte-d’Or, situé dans l’actuel 18ème arrondissement, dès le Moyen-Age. Une légende raconte que sous le règne de Saint-Louis, un jury attribua au cours d’une fête différents prix aux vins qu’il dégustait. Le premier a été décerné au vin de Chypre, dit “le pape des vins” et le second au vin de Malaga “le cardinal des vins”. En troisième position, ce jury improvisé mit à égalité celui de Malvoisie, d’Alicante et… celui de la Goutte-d’Or ! Ce dernier “roi des vins” devait alors être offert à Saint-Louis chaque année par quatre muids, soit quatre fois 268 litres ! 

Au IXème siècle, la culture de la vigne s’accroît grâce à l’Eglise, qui lui permet d’obtenir un revenu par ce biais. Les abbayes de Saint-Denis, Saint-Germain-des-Prés et Montmartre détiennent les principaux vignobles du secteur. La région aurait même eu le bassin viticole le plus important du pays ! Toute la colline de Montmartre est dédiée à la culture du vin à l’époque, ce qui fait que la plupart des Montmartrois sont vignerons

Toutefois, pour limiter le nombre de tavernes, des taxes considérables sont appliquées au vin entrant à Paris, favorisant ainsi la création de guinguettes et de cabarets aux portes de la capitale, où l’on peut boire à loisir. Il parait que pour baisser les coûts et obtenir de plus grande quantité, le breuvage était mélangé à du jus de betteraves, de la craie et même de l’eau de la Seine, d’après le Dico du Vin… 

La fin d’un âge d’or 

À partir de la fin du XIXème siècle, les vignobles commencent à disparaître au profit de la construction immobilière. L’industrialisation, l’émergence du chemin de fer, la concurrence des autres vins du pays ainsi que les différentes maladies comme le phylloxera ne sont également pas étrangères à cette disparition. Parallèlement, Montmartre est annexé à Paris en 1860, ce qui réduit progressivement la place de la vigne et ses avantages dans le domaine. Les vignes de la Goutte-d’Or et de Montmartre finissent par disparaitre complètement. Celles de Belleville (XXe arrondissement) ou du clos des Périchaux (dans l’actuel parc Georges Brassens dans le XVe) sont remplacées quant à elles par des cultures maraîchères ou des champs de fleurs.

les vins de Paris

Il faut attendre 1933 pour que le clos Montmartre réapparaisse, grâce à la plantation de 2 000 nouveaux pieds par quelques personnes souhaitant redonner vie à ce patrimoine. Bien connu des parisiens et des touristes, il produit chaque année une tonne de raisins ! 

La vigne de l’actuel parc Georges Brassens (XVe) renaît en 1983, celle de Belleville en 1992 et la Ville de Paris replante 350 pieds au parc de Bercy (XIIe) en 1996. Ces quelques hectares en pleine ville avaient davantage une vocation culturelle et pédagogique ces dernières années, jusqu’à l’obtention en 2020 du label IGP Ile-de-France (Indication Géographique Protégée). Désormais affiché sur les bouteilles de production régionale, ce label est un gage de qualité permettant également de dynamiser le marché.

À lire également : Le quartier de la Goutte d’Or, une histoire de vin et de littérature
Maurice Utrillo, l’éternel amoureux de Montmartre
En images : l’évolution de Montmartre depuis 1860

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités