metro-arts-métiers-paris-zigzag

On ne vous apprend pas grand chose, dans le métro ça ne sent pas la rose… Oeuf pourri, pipi de chat, transpiration et on en passe, c’est un festival d’effluves qui s’orchestre chaque jour sur le réseau de métro francilien, et aucune ligne n’est épargnée !

metro-parisien-paris-zigzag

Beaucoup de solutions ont été amenées au fil du temps, comme des pulvérisateurs de parfum, une diffusion d’huiles essentielles ou encore des micro billes de parfum qui se cassent sous le pas des usagers. Mais des raisons sécuritaires empêchent la couverture totale des odeurs, en effet, une trop grande diffusion de parfum compromettrait la détection de gaz toxiques ou de départs de feu. 

paris-metro-paris-zigzag

Mais alors d’où proviennent ces odeurs si particulières ? Selon une experte, l’ambiance olfactive du métro tient ses origines de plusieurs sources parmi lesquelles les produits d’entretien, le mobilier des rames, le sous-sol et … les usagers. À titre d’exemple, l’odeur de plastique brûlé est due au freinage des trains, l’odeur d’oeuf pourri de poches d’hydrogène sulfuré en sous-sol etc…

Néanmoins, la qualité de l’air dans le métro devrait augmenter nettement ces prochaines années avec l’arrivée des nouvelles rames !

À lire également :
Les nouveaux métros vont-ils révolutionner la vie des parisiens ?!
La poignée anti-microbes spéciale métro

Les prochaines visites guidées