On ne les remarque qu’en s’approchant de près de la Tour Eiffel, les yeux dirigés vers son premier étage : 72 noms en lettres d’or de 60 centimètres de haut forgés dans le fer. Pourquoi ces noms sont-ils inscrits là, sur toute la bordure de la plus célèbre tour de Paris ?

noms-savant-tour-eiffel-paris-zigzag-3

“Pour exprimer d’une manière frappante que le monument que j’élève sera placé sous l’invocation de la Science, j’ai décidé d’inscrire en lettres d’or sur la grande frise du premier étage et à la place d’honneur, les noms des plus grands savants qui ont honoré la France depuis 1789 jusqu’à nos jours.” C’est ainsi que Gustave Eiffel expliquait, le 20 février 1889 lors d’un discours prononcé à l’Ecole des hautes études commerciales, sa volonté de faire apparaître les noms de quelques uns des plus importants scientifiques, industriels et ingénieurs français de son temps sur le pourtour du 1er étage de sa “Tour de 300 mètres”.

Cuvier, Legendre, Becquerel, Coulomb, Bichat… On sait finalement peu de choses sur la manière dont les savants ont été choisis : il n’existe ni ordre, ni hiérarchie, ni explications sur la présence de tel ou tel nom ! On sait cependant que chaque personnalité honorée sur la tour a joué un rôle important dans l’évolution des sciences dites “dures” et qu’ils ont tous étés, à un moment ou l’autre de leur vie, Français.

Un Panthéon limité par des contraintes techniques

Si on ne trouve aucune femme dans la sélection (n’oublions pas que Marie Curie a dû attendre 1995 pour voir sa dépouille être transférée au Panthéon…), les noms trop longs ont également été évincés. C’est le cas par exemple de Jean-Baptiste Boussingault, botaniste à qui l’on doit la chimie agricole moderne, ou du zoologiste Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau qui, pour le coup, avait vraiment un nom à rallonge !

Sorte de Panthéon scientifique du siècle industriel, cette liste a pourtant été recouverte de peinture pendant la majeure partie du XXe siècle. Ce n’est qu’en 1988, après le traditionnel coup de pinceau effectué tous les 7 ans sur la Dame de fer, que les noms ont été à nouveau exposés au public. Depuis, il est possible, en s’approchant de près et en levant les yeux vers le tout nouveau premier étage du monument, de lire ces 72 noms immortalisés dans le fer…

noms-savant-tour-eiffel-paris-zigzag-2

Cyrielle Didier

Les prochaines visites guidées