Caractérisée par une absence de conflit avec l’extérieur, et par une accélération des progrès techniques, sociaux et économiques, la Belle époque est bien une période durant laquelle il fait bon vivre en France. En pleine urbanisation et modernisation, Paris incarne à elle-seule le prestige du pays pendant cette période charnière entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe. Ses habitants, remplis d’espoir et de positivité, se laissent aller à une certaine insouciance, comme en témoignent ces quelques beaux tableaux :

Une soirée au Pré Catelan, Henri Gervex
La pâtisserie Gloppe aux Champs-Elysées, Jean Béraud
Sur les Champs-Elysées, Jean Béraud
Les Grands Boulevards peints par le peintre Jean Béraud (1849-1935)
Le bal du moulin de la Galette, Auguste Renois, 1876
Le bal du moulin de la Galette, Auguste Renoir
Un bar aux Folies Bergère, Edouard Manet
La rue de Rivoli, Edouard Léon-Cortès
Caillebotte-PontdeL'Europe-paris-zigzag
Le pont de l’Europe, Gustave Caillebotte

A lire également :
Edouard-Léon Cortès, le peintre amoureux des vues parisiennes

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités