La touche gallo-romaine du jardin du Sénat

Le Sénat vu depuis le jardin du Luxembourg

C’est l’un de ces trésors historiques qui mériteraient d’être exposés mais qui ne sont malheureusement pas accessibles au public… En plus des décorations et des plantes variées, le jardin du Sénat accueille aussi son lot de surprises, à commencer par ce four datant de l’époque gallo-romaine.

En 1973, le Sénat décide d’aménager des constructions souterraines et de construire de nouveaux immeubles administratifs. On en profite alors pour effectuer des fouilles et le résultat en vaut la peine. On met en effet au jour deux caves romaines, seize puits et ce fameux four de potier. On trouve même un squelette humain, ce qui laisse suggérer la présence d’une tombe gauloise. Après plusieurs examens, le four est finalement daté du 2e siècle. Grâce à son excellente conservation, on parvient même à déduire son utilité ! Il servait à produire de la poterie grise de belle qualité.

Pour les experts de l’époque, cette découverte ne peut signifier qu’une chose. Le palais du Luxembourg et ses alentours devaient donc être, à l’époque, une zone de production de céramique, située à l’ouest de la ville antique de Lutèce.

Four gallo-romain

La découverte est très importante puisqu’il s’agit tout simplement du premier four de l’époque gallo-romaine découvert à Paris. En raison de ses dimensions assez imposantes et de ses 6 tonnes, on se rend vite compte qu’il est impossible d’exposer une telle pièce dans un musée. Après l’avoir protégé d’une couche de plâtre, on décide de transporter ce vestige… Sur le toit du nouveau bâtiment à l’aide d’une grue. Bien que le vestige ait une belle vue sur Paris, ce n’est pas le cas des curieux qui aimeraient voir de plus près cette pièce historique.

Après quelques années, le four est finalement exposé dans la cour du Sénat. Seul inconvénient, l’endroit n’est pas accessible au public… Et seuls quelques privilégiés peuvent approcher ce vestige d’un autre temps.

36 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Métro : Saint-Sulpice (ligne 4)

À lire également :
2000 ans d’Histoire bien cachés sous nos pieds

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités