Ryaba la Poule

Une poule sur un mur, qui picore du pain dur… C’est la petite chanson qui s’immisce dans notre tête en voyant se dresser cette grande fresque sur la mezzanine en arc de cercle du quai de la ligne 14 de la station Madeleine. On vous en dit plus sur ce gallinacé qui picore à la vue de tous depuis 2009 .

Une oeuvre-hommage à la culture populaire russe

Cette petite poule en lumière et en couleurs est l’oeuvre de l’artiste russe Ivan Loubennikov et se veut un hommage à la culture russe populaire, et surtout enfantine. En effet, cet étonnant vitrail s’inspire d’une contine apprise par tous les enfants russes à l’école ou avec leurs parents, « Ryaba, la poule » :

Ryaba la poule,
Il était une fois un vieil homme et sa femme
Ils avaient une petite poule du nom de Ryaba
Un jour, elle pondit un oeuf extraordinaire : tout en or
Le vieil homme tenta de le casser : “Toc-toc !”… Rien à faire !
Sa femme tenta de le casser : “Toc-toc !”… Rien à faire !
Une petite souris qui passait par là fit tomber l’œuf et le brisa
Le vieil homme se mit à pleurer. Sa femme aussi.
Alors la petite poule dit : ne pleure pas grand-père, ne pleure pas grand-mère
J’en pondrais à nouveau, mais pas en or…

On retrouve d’ailleurs cette contine aigre-douce sur la fresque : en français, à droite de la poule, et en russe, à sa gauche. Mais l’oeuvre de Loubennikov n’est pas la simple représentation d’une petite histoire pour enfants, c’est aussi un impressionnant patchwork des symboles de la Russie, impériale ou soviétique. Ici ou là, on découvre une faucille et un marteau, une croix orthodoxe, un aigle symbole de la Russie tsarine, une étoile rouge, des clochers à bulbe et même une représentation de l’horloge de la tour Spasskaïa du Kremlin.

Ryaba la Poule

Ce patchwork offert par le métro de Moscou en 2008 est composé de 20 panneaux en métal incrustés d’éléments verriers. Le tout a été fondu dans la verrerie de Gous-Khroustaln, l’une des plus anciennes et réputées du pays des tsars. En échange, un édicule Guimard, emblématique de notre métro parisien, a été offert par la RATP et installé en tant qu’accès de la station Kievskaïa depuis 2007.

Ah, au fait. Il se dit que l’œuf en or de 80kg qui trône au centre de la fresque porte chance et prospérité à ceux qui la touche… Vous savez-ce qu’il vous reste à faire la prochaine fois que vous faites une halte à la station Madeleine !

Quai de la ligne 14 à la station Madeleine
Métro : Madeleine (lignes 8, 10 et 12)

À lire également :
Une cathédrale « comme en Russie » en plein Paris

Photos et texte : Cyrielle Didier

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités