chateau-verdure-paris-zigzag

Manoir Pavlovich, Château de Verdure ou encore Château de l’écolière, cette demeure est affiliée à plusieurs surnoms inquiétants, et on comprend pourquoi… Perdu dans la nature, ce château aux allures macabres a tout d’un décor de mauvais film.

Advertisement
manoir-pavlovich-paris-zigzag
Instagram @urbexisation

On sait peu de l’histoire de ce lieu pour le moins singulier si ce n’est la date de sa construction : 1863. Ses premiers habitants, un médecin et une couturière, formaient un couple heureux jusqu’à ce qu’une terrible tragédie ne vienne marquer le château à jamais… La femme a en effet été victime d’un terrible accident de la route, laissant des séquelles irréversibles. Sans espoir, elle se laissa dépérir progressivement entre les murs de la bâtisse jusqu’à son décès, sous le regard impuissant de son mari. Depuis, la légende dit que des phénomènes étranges s’abattent sur tous les couples tentant d’investir le manoir.

manoir-piano-pavlovich-pairs-zigzag
Instagram @davidlambesc

Aujourd’hui laissé à l’abandon, le Manoir Pavlovich est en totale décrépitude… La nature a repris ses droits et le passage du temps s’est fait ressentir. Si l’ensemble est complètement délabré, on parvient quand même à distinguer les deux pièces maîtresses du lieu, à savoir la marquise de verre et l’imposant piano. Le château de Verdure est à présent devenu un haut lieu de l’exploration urbaine, on y voit souvent passer des rôdeurs bien courageux, même de nuit !

Crédit photo à la une : ©Urbex Session

À lire également :
Un supermarché abandonné devenu haut lieu du street art
Les trésors oubliés de la station Trinité

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités