Le manège du Parc Monceau et son vaisseau Nautilus, le carrousel Jules Verne des berges du canal de l’Ourcq… Autant d’univers imaginaires dont les petits et même les plus grands raffolent et qui peuplent Paris et lui donnent un air de fête. Aujourd’hui, nos yeux se posent sur le plus ancien manège de Paris toujours en fonction : le manège du Jardin du Luxembourg !

Des animaux signés Garnier

Le plus ancien manège de Paris se cachent à l’ombre des marronniers du jardin du Luxembourg au cœur du 6e arrondissement. Inauguré en 1879, il est construit sur les plans de Charles Garnier, quatre ans après que l’architecte a achevé l’Opéra qui porte son nom. 22 chevaux blancs, bruns et noirs, trois paires de cerfs, un éléphant, des girafes et deux nacelles composent cette sublime machine tournante, mais ce n’est pas tout ! Au-delà de faire virevolter les enfants ravis, le manège est aussi un jeu de bagues faisant la joie des petits qui se contorsionnent pour décrocher les anneaux suspendus.

Ce carrousel vêtu d’une toile verte surmontée d’une sphère jaune a été rendu célèbre également par le poète allemand Rainer Maria Rilke qui lui consacre un texte dont voici un extrait : « et ce jeu passe et se précipite vers sa fin, / et tout tourne et tout virevolte sans cesse et sans but. / Une tache rouge, du vert, du gris envoyés par ici, en passant, / vague visage, petite esquisse – / Et parfois un sourire tourné vers ici, / un sourire aux anges qui éblouit et s’évanouit / dans ce jeu aveugle et à bout de souffle… ».  Depuis 1917 et l’interdiction, à cause de nuisances sonores, du piano qui rythmait les tours, le manège continue sa ronde sur fond de ronronnement d’un moteur électrique qui a remplacé la manivelle.

À lire également : Les plus beaux manèges de Paris

Image de Une : © Sénat

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités