Immeuble Lavirotte

Déployé dans les rues parisiennes à partir des années 1890 et disparu dès le début du XXe siècle, le style Art Nouveau n’aura pas duré bien longtemps. Pourtant, plus d’un siècle plus tard, les bâtisses construites dans ce style si caractéristique continuent de mettre de la couleur et des formes à notre paysage parisien. Tour d’horizon des plus beaux édifices parisiens hérités de ce mouvement artistique surnommé « style nouille » par ses détracteurs !

L’immeuble Lavirotte de l’avenue Rapp

Situé au 7 avenue Rapp, cet immeuble construit par l’architecte Jules Lavirotte en 1901 a remporté le concours de la plus belle façade organisé par la Ville de Paris… Et on comprend bien pourquoi ! Sa façade exubérante, ses courbes à n’en plus finir et sa démesure ornementale font de lui un symbole incontestable de l’Art Nouveau parisien. Sur cette façade des plus déstabilisantes, les motifs floraux s’entrelacent avec des représentations d’animaux en tous genres dans l’asymétrie la plus totale.

Immeuble Lavirotte

Où ? 29 avenue Rapp, 75007

Le Castel Béranger

Située à quelques encablures de la Maison de Radio France, cette vaste bâtisse surnommée le « Castel Dérangé » ou la « maison du Diable » par ses détracteurs étonne par son exubérance architecturale. Ici, les pierres meulières et briques se mêlent aux balcons en fer ouvragés à outrance. Portail monumental, formes étranges, multiples animaux disséminés ça ou là, imposants garde-corps et balcons tout en courbes… On pourrait passer des heures à contempler les détails de cet édifice !

Castel Beranger

Où ? 12/14 rue Jean de la Fontaine, 75016

L’immeuble du 3 square Rapp

Situé à deux pas de son grand frère de l’avenue Rapp, cet immeuble installé dans une toute petite rue en impasse a lui aussi été pensé par Jules Lavirotte. Comme on peut s’y attendre, on y retrouve toutes les caractéristiques du style Art nouveau : lignes courbes et sinueuses, sublimes ferronneries inspirées du monde végétal, détails en mosaïque…  La grille d’entrée et le treillage mural valent eux aussi le coup d’oeil.

3 square Rapp

Où ? 3 square Rapp, 75007

L’immeuble de la rue d’Abbeville

Dressé au milieu d’une petite rue du 10e arrondissement, cet immeuble attire l’oeil du passant depuis 1901. Et il a de quoi ! Pensé par Alexandre et Edouard Autant, il multiplie les détails et les lignes audacieuses. On appréciera particulièrement son décor en feuillage touffu et les deux petites statues (un hibou et une chauve-souris) qui semblent nous observer du haut de la loggia centrale.

Immeuble rue d'Abbeville

Où ? 14 rue d’Abbeville, 75010

Le Ceramic Hotel

Et de trois pour Lavirotte ! Décidément, s’il ne fallait retenir qu’un seul architecte Art nouveau à Paris, ce serait lui. Vous l’aurez compris, cet hôtel particulier construit en 1904 a, une nouvelle fois, été imaginé par Jules Lavirotte. Beaucoup plus sage que ses précédentes créations, le numéro 34 de l’avenue de Wagram n’en reste pas moins richement et joliment orné, notamment grâce à la présence de grès flammés. Ces dernières ont été réalisées par le sculpteur Alexandre Bigot, figure emblématique du mouvement Art nouveau qui a effectué presque toutes les ferronneries des immeubles de cette sélection !

Ceramic Hotel

Où ? 34 avenue de Wagram, 75008

À lire également : Les plus belles portes d’entrée de Paris

Les prochaines visites guidées