Quelle voie parisienne possède le plus de façades capables de vous faire écarquiller les yeux et vous laisser bouche bée ? On ne sait pas vous, mais nous, on a désigné la grande gagnante… La rue Réaumur !

Advertisement

On vous le concède, cette rue des 2e et 3e arrondissements a eu un peu plus de chance que les autres : c’est à l’occasion de son percement que le premier concours de façades de la capitale a eu lieu en 1897. Résultat, la voie est parsemée de façades plus jolies les unes que les autres. On part à la découverte de ses petits trésors.

Le numéro 61-63, l’immeuble-cathédrale

Si l’on ne devait choisir qu’un seul édifice dans cette rue qui fait office de musée à ciel ouvert de l’architecture du XXe siècle, c’est celui-là que l’on choisirait. Sur cette façade, tout est impressionnant : sa taille, ses détails, sa symétrie quasi parfaite… Mais ce qui se démarque vraiment, c’est sa partie centrale. Dotée de hautes fenêtres en ogive et d’une triple-porte nous rappelant les églises médiévales et agrémentée d’une horloge monumentale décorée sur le thème du temps et de l’astrologie, cette construction pensée par les architectes Philippe Jouannin et Édouard Singery en 1900 est un délice pour les yeux !

L’immeuble du numéro 61 de la rue Réaumur © FLLL

Le numéro 51, La Poivrière Félix Potin

Un peu plus récent, mais tout aussi fascinant, le numéro 51 de la rue Réaumur, édifié en 1910 par l’architecte Charles Le Maresquier, est une autre pépite à découvrir absolument. De style néo-baroque, cet édifice accueillant aujourd’hui un Monoprix au niveau du rez-de-chaussée et du premier étage est l’ancien siège des magasins d’épicerie Félix Potin. Grâce à son sublime dôme d’angle et ses multiples éléments de décoration en ronde-brosse, cet édifice surnommé La Poivrière est l’une des plus belles constructions commerciales du début du XXe siècle à Paris.

L’immeuble Félix Potin au numéro 51 de la rue Réaumur © FLLL

Le 82-96 rue Réaumur, « À Réaumur »

Autre bâtiment commercial, autre style, même façade monumentale à la décoration foisonnante ! Installé entre les numéros 82 et 96 de la rue, à quelques dizaines de mètres de l’immeuble Félix Potin et en face de l’immeuble-cathédrale, cet édifice a, pendant un temps, accueilli l’un des nombreux grands magasins du quartier, le bien nommé « À Réaumur ». Il s’agit de l’un des premiers édifices de la rue, puisqu’il a été inauguré par le président de la République Félix Faure en même temps que la rue Réaumur en 1897. On s’arrêtera tout particulièrement devant l’horloge et le dôme qui font l’angle avec la rue Saint-Denis : avec de bons yeux, on y décèlera alors une sublime mosaïque polychrome ornée du nom de l’ancien grand magasin.

Le 82-96 de la rue Réaumur © Poulpy

Les immeubles entre le numéro 116 et 134

Pour découvrir les autres édifices monumentaux de la rue Réaumur, il vous faudra arpenter la rue depuis le numéro 116 jusqu’au numéro 134, qui nous mène jusqu’au Palais Brongniart.

Au numéro 116, on découvrira une sublime arcade d’entrée, décorée de deux atlantes soutenant la corniche supérieure et accompagnées de têtes de lion, d’un médaillon représentant Vénus et de multiples sculptures de fruits et végétaux. Son voisin, le numéro 118, nous dévoile une magnifique structure métallique apparente mêlée à une ossature en pierre de taille, une association typique de la Belle Époque et du style Art nouveau.

Les atlantes du numéro 116 de la rue Réaumur © Tangopaso
La structure métallique du 118 de la rue Réaumur

Un peu plus loin, la façade du numéro 124 est quant à elle presque entièrement composée d’acier riveté, ce qui contraste fortement avec l’immeuble qui lui fait face, le numéro 105, tout en pierre et orné de colonnes corinthiennes minutieusement sculptées.

Le numéro 124 de la rue Réaumur © Poulpy

Enfin, quelques mètres de plus suffiront à découvrir le numéro 130, que l’on appréciera sous son plus bel aspect en se positionnant à la jonction entre les rues Réaumur et Léon Claudel, et le numéro 134, dont la tour-horloge surmontée d’un dôme d’angle se découvre depuis la place de la Bourse.

Le numéro 130 de la rue Réaumur © Mossot

À lire également : Les plus belles façades Art nouveau à découvrir à Paris

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités