Niché au cœur du Lot dans le Sud-Ouest, Souillac est une commune paisible qui renferme des trésors du passé qui ont fait rêver la capitale. Installé dans un ancien entrepôt de tabac et allumettes, le Musée de l’automate de Souillac expose, d’avril à octobre, les scènes féériques des vitrines de Noël à Paris, du temps des automates.

Souillac remonte le temps

Ces petits objets animés nous font instantanément voyager au cœur du Paris des XIXe et XXe siècles sous la magie de Noël. Mais comment sont-ils passés de la capitale à cette petite commune d’Occitanie ? Grâce à George et Cosette Bellancourt, les descendants de la quatrième génération des Roullet-Descamps, des pionniers dans le domaine des automates en France. En 1984, le couple a vendu, pour 3,8 millions de francs, la collection à l’État afin de la faire revivre face au public à Souillac, dans leur village. La seconde partie de la collection nationale se situe dans le Calvados, au musée des automates de Falaise depuis 2015. Réunissant plus de 300 automates et jouets mécaniques, le musée de Souillac renferme de véritables trésors disparus. La scène de la Reine des Neiges version Andersen trônait dans une vitrine des Galeries Lafayette en 1956 et fait partie des rares collections intactes. La qualité des mécanismes – toujours en fonction – et la beauté du savoir-faire sont aussi visibles dans la fabuleuse représentation d’un Jazz Band américain datant des années 1920 !

Un musée, une longue tradition

La collection du musée est unique en Europe et précieuse car, aujourd’hui, on ne retrouve plus d’automates, remplacés dans les vitrines par des marionnettes automatisées. La tradition des vitrines a été lancée par les ateliers Roullet-Decamps, créées dans le Marais en 1865 et fermés en 1995, victimes de la concurrence internationale et asiatique sur les jouets mécaniques. D’origine luxueuse puisqu’on ne fabriquait pas les automates en série, ces derniers se développent surtout au début du XXe siècle. Peu à peu, ils deviennent électriques et les scènes de vitrines naissent pour attirer la clientèle et émerveiller les passants. C’est toujours le cas à chaque période de Noël où les marionnettes rappellent ce grand patrimoine artistique dans les prestigieux magasins du Printemps ou des Galeries Lafayette.

Musée de l’automate de Souillac
Esplanade Alain Chastagnol, 46200 Souillac
Printemps et automne :  14h-18h du mercredi au dimanche.
Été : Ouvert tous les jours de 10h à 12h15 et de 14h à 18h

À lire également : Petite histoire des illuminations de Noël à Paris

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités