L’étonnante façade du 30 avenue Marceau, entre Art Nouveau et Art Déco

30-avenue-marceau-paris-zigzag

Elles font partie de ces curiosités architecturales rares, parfois cachées ou presque enfouies entre deux immeubles classiques, les façades atypiques de la ville participent pour beaucoup au cachet de la ville. Blotti dans la contre-allée de l’avenue Marceau, l’immeuble du numéro 30 de l’avenue fait assurément partie de ces pépites. On pourrait presque passer à côté de cet édifice sans le remarquer et pourtant, il suffit de lever les yeux pour découvrir une façade tout à fait remarquable.

Entre Art-Nouveau et Art-Déco

Immeuble Lavirotte, Ceramic Hotel ou Castel Béranger : ces édifices sont les plus beaux porte-étendards du style Art Nouveau à Paris au même titre que le sont le Grand Rex, le Palais de Chaillot ou encore les Folies Bergères pour l’Art-Déco. Le 30 de l’avenue Marceau, lui, est une sorte d’hybride entre les deux. Construit entre 1912 et 1914 par André Granet, il ne peut, historiquement parlant, prétendre appartenir à l’un des deux mouvement. En revanche, il est l’exemple parfait de la période de transition entre les styles.

Miroir de l’évolution des caractéristiques de l’Art Nouveau vers le style plus rectiligne et géométrique de l’Art Déco, la façade comprend d’une façon les deux mouvements dans ses décorations. Si l’on jette un œil sur les hauteurs, vers le majestueux tympan, on peut voir de superbes détails typiques du premier mouvement à l’instar de paons, de fleurs ou de pommes de pain, comme sur sa porte ou ses gardes balcons. Plus bas, par sa symétrie et sa géométrie, la façade se rapproche déjà plus du style du lendemain de la première Guerre Mondiale.

Fabuleux travail d’André Granet, l’édifice a été signé de la main de l’architecte alors qu’il n’avait que 33 ans !

30 avenue Marceau – Paris 8e

Crédit photo à la une : Instagram @patrimoinefrancilien

A lire également :
Les plus beaux immeubles Art Nouveau de Paris

 

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités