temple, tibet, vincennes, bouddhisme

Ils détonnent dans le décor avec leurs silhouettes incongrues, leurs couleurs et leurs coutumes venues d’ailleurs. On s’étonne de les trouver là, en plein Paris, cachés derrière des portails, des arbres, ou au beau milieu de chemins plus empruntés. On parle des lieux de culte insolites, ces lieux où spiritualité se conjugue avec originalité…

Église Saint-Serge-de-Radonège

Pour trouver cette église russe orthodoxe située près des Buttes Chaumont, il faut (un peu) grimper ! L’édifice est perché en haut d’une petite colline, accessible par un chemin qui prend sa source rue de Crimée. Encore faut-il oser pousser la grille en fer du numéro 93, pour entamer le pèlerinage vers ce lieu caché. Une fois en haut, vous découvrirez une bâtisse en briques dont le porche, en bois sculpté coloré, ressemblerait presque à une façade de chalet. La description est difficile tant cette église, qui était à l’origine une église luthérienne allemande, ne rappelle rien de ce que l’on connaît. À l’intérieur : un plafond bas et arrondi qui donne une dimension intimiste à l’endroit, et des peintures néogothiques, des vitraux et des bougies, propices au recueillement et au repos de l’esprit…

93, rue de Crimée, 75019
Métro : Laumière (ligne 5)
Offices à 8h et 18h en semaine

eglise, orthodoxe, russe, paris
©Patrice78500

Temple Sri Manika Vinayakar Alayam – Temple de Ganesh

Enlevez vos chaussures, frayez-vous un chemin entre les effluves d’encens et asseyez-vous en tailleur près des fidèles d’origines sri-lankaise, mauricienne, indienne ou française revêtus, pour les femmes, de saris rouges et violets. Vous êtes attendus pour le « puja », la cérémonie de prière et de purification menée par des brahmanes aux torses nus, qui honorent devant nous Manicka, Vasakar ou Maha Kali, des divinités hindous. N’oubliez pas de prévoir des noix de coco, du jasmin, du lait, à donner en offrande. Après cela, vous pourrez profiter d’un plat de riz épicé offert à tous ceux qui ont communié. C’est ainsi tous les jours dans ce temple d’à peine 60m2, servant de point de départ au défilé annuel de la fête de Ganesh, et installé dans ce qui fut jadis… une boucherie !

72 rue Philippe de Girard, 75018.
Cérémonies du lundi au vendredi, à 10h,12h et 19h.
Métro : Marx Dormoy (ligne 12)

temple, ganesh, hindou, paris, Inde
©coyau

Paroisse orthodoxe Saint-Séraphin-de-Sarov

Si le bois provoque chez vous des élans spirituels, c’est dans cette petite paroisse orthodoxe qu’il vous faudra aller prier : vue de l’extérieur, celle-ci a tout l’air d’un chalet, avec son architecture en bois de cèdre rouge. À l’intérieur, le bois est également omniprésent, comme en atteste la présence insolite de deux troncs d’érable dans la nef ! Une curiosité qui rend remarquable ce lieu de culte financé par les émigrés russes, dans lequel on peut également admirer de nombreuses icônes religieuses. Avant d’y aller, retenez bien que l’entrée se fait par une banale porte d’immeuble de la rue Lecourbe. Traversez ensuite le couloir, puis la cour, pour arriver à destination, quelque part près de Moscou.

91 rue Lecourbe, 75015
Métro Volontaires (ligne 12)
Offices en français, samedi 18h et dimanche 10h

eglise, orthodoxe, insolite, paris
©Groume

Église Saint-Jean de Montmartre

À première vue, on ne sait pas trop définir l’apparence de cette église catholique, à mi-chemin entre le style industriel, véhiculé par sa silhouette moderne et dépouillée, et le style arabisant, courbes, arabesques et mosaïques à l’appui. Un look hybride et intemporel qui doit sa réussite aux matériaux utilisés, briques rouges, céramique et surtout… béton armé ! Une première pour l’époque, car la dernière « brique » de l’édifice a été posée il y a plus d’un siècle, en 1904 ! Sans grande surprise, son architecture visionnaire a fait scandale, d’autant plus que la construction a commencé sans autorisation. Aujourd’hui, on profite d’une balade aux Abbesses pour admirer les céramiques d’Alexandre Bigot, les magnifiques peintures murales et les trois grandes verrières de la nef, en toute quiétude…

21, Rue des Abbesses, 75018
Métro : Abbesses (ligne 12)

eglise, montmartre, abbesses, paris
Centre bouddhique Kagyu Eussel Tcheu Dzong

Si vous longez le lac Daumesnil dans le bois de Vincennes, vous finirez par tomber sur un petit bout de Tibet. Oui, quelque part dans les bois, se trouve le centre bouddhique Kagyu Eussel Tcheu Dzong, qui signifie “la Citadelle de Claire Lumière”. Avec ses quatre colonnes rouges, ses superbes frises colorées, et sa flèche dorée, vous ne pourrez pas le rater ! Habité par des moines à l’année, ce lieu inauguré en 1985 n’est ouvert aux visiteurs que lors des festivités. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir la salle de prière du premier étage en plus du coin boutique du rez-de-chaussée. Profitez également d’une visite dans les parages pour aller voir la Grande Pagode, un pavillon construit pour l’exposition coloniale de 1931, situé à quelques mètres de là : on y admire le plus grand bouddha d’Europe, une statue de 9 mètres de haut recouverte de feuilles d’or !

Route de la Ceinture du Lac Daumesnil, 75012
Métro : Porte Dorée ou Liberté (ligne 8)

temple, tibet, vincennes, bouddhisme
©Wassila Djellouli/Pariszigzag
temple, bouddhisme, vincennes
©Wassila Djellouli/Pariszigzag