stohrer-paris-zigzag

On se rend volontiers entre ses murs aux décors somptueux, on y déguste allègrement ses délicieux babas au rhum tout en appréciant le récit de sa riche histoire, nous sommes bien évidemment chez Stohrer, la plus ancienne pâtisserie de Paris, et peut-être la plus somptueuse.

L’année 1706 marque la naissance de Nicolas Stohrer, qui, avant de devenir le pâtissier de Louis XV, fera tout simplement  ses armes auprès du roi de Pologne, Stanislas Leszczynski. Il restera à son service jusqu’en 1725, date à laquelle la main la fille du souverain polonais sera donnée au roi français. Direction Versailles pour le jeune artisan, qui alimentera les becs sucrés de la cour pendant 5 années. En 1730, Nicolas décide de propre son envol, et installe sa propre pâtisserie au 51 de la rue Montorgueil, là où trône encore fièrement l’enseigne aujourd’hui.

Aujourd’hui classé monument historique, le décor somptueux de la boutique a été façonné de la main d’un des élèves d’un certain Paul Baudry, à l’origine des décors de l’Opéra Garnier. Mais au delà de son cadre hors-normes, la pâtisserie a attiré le tout-Paris de l’époque grâce a un mets tout particulier dont l’invention revient au chef Stohrer lui-même : le fameux baba au rhum !

Pendant sa période du côté du roi Stanislas, le pâtissier prit une brioche sèche polonaise comme base et choisit d’y intégrer du safran et de la crème pâtissière pour enfin arroser le tout de vin de Malaga. Il baptisa la création “Ali-Baba” avant de remplacer la crème pâtissière par de la chantilly, donnant ainsi naissance au baba au rhum traditionnel, rendant les Parisiens et Parisiennes conquis !

Autre création due au génie pâtissier, le puits d’amour, à la pâte feuilletée et au coulis de groseille, était selon la légende utilisé par Louis XV en tant que preuve d’amour à ses maîtresses.

Au fil du temps, ces gourmandises ont su ravir les papilles des Parisiens jusqu’à nos jours. Aujourd’hui la carte contient encore les fameux babas et puits d’amour parmi une vaste sélection de desserts à l’ancienne et de mets salés et c’est le chef pâtissier Jeffrey Cagnes qui est en charge de perpétuer la tradition !

Crédit photo à la une : Instagram @stohrer

Stohrer
51, rue de Montorgueil – Paris 2
Ouvert tous les jours de 8h à 20h

À lire également : 
7 des plus anciens commerces parisiens

 

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités