Non loin de la rue Lepic et du cimetière de Montmartre se cache l’une des plus étonnantes petites voies du Nord parisien, l’impasse Marie Blanche qui passerait presque inaperçue dans ce quartier qui regorge de choses à voir, mais qui abrite pourtant l’un des plus beaux édifices de Paris : la maison Eymonaud !

Un manoir de style néo-gothique datant du XIXe siècle

Pour découvrir cette étonnante demeure sortie de terre à la toute fin du XIXe siècle, il faut se rendre au bout de cette petite rue qui, en apparence, ne semble pas plus intéressante que ses voisines : on se retrouve alors nez à nez avec une maison au style particulièrement pittoresque et à l’allure de vieux château médiéval.

Chargée d’éléments décoratifs, la maison Eymonaud – du nom de son propriétaire originel qui a fait construire l’édifice pour accueillir ses collections d’antiquités – est de loin la bâtisse la plus inattendue de Montmartre : une tour carrée surplombée par une terrasse élargie, un atelier en pans de bois, une porte majestueuse digne des plus beaux palais, une tourelle ronde typiquement médiévale, une fenêtre à lucarne joliment ornée… En découvrant ce manoir, il est difficile de croire qu’il n’a été construit là qu’à partir de 1892 !

Maison Eymonaud 1

Et puisque le diable se cache dans les détails, c’est à eux que l’on prêtera toute notre attention. En effet, en arpentant des yeux la bâtisse, on y découvrira une foule de petits détails étonnants. La principale fenêtre par exemple est intégralement réalisée en bois et peuplée de statues de gargouilles, de personnages qui semblent tout droit sortir d’un conte pour enfants et des hauts-reliefs minutieusement sculptés.

Maison Eymonaud 3

S’il est parfois difficile de pouvoir admirer tous ces détails, notamment en été car les arbres qui s’épanouissent devant ont tendance à cacher l’édifice, il est impossible de ne pas s’aventurer du côté de l’impasse Marie-Blanche pour découvrir cette étonnante demeure.

Maison Eymonaud – 7 impasse Marie Blanche, 75018

Crédit photo de Une : @latete_enlair / Instagram

Les prochaines visites guidées