fbpx

Savez-vous où se trouve cette impressionnante façade circulaire en Île-de-France ?

Arènes de Picasso
Par Romane Fraysse

Une chose est sûre : cette architecture monumentale ne passe pas inaperçue ! Surnommée le “camembert” par les riverains, elle rend hommage à un célèbre artiste cubiste qui a donné son nom au lieu où elle se trouve… Une idée ?

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un petit tour à l’est de l’Île-de-France

C’est à une dizaine de kilomètres de la porte de Vincennes que se trouve une commune dénommée Noisy-le-Grand, dans le département de Seine-Saint-Denis. On suppose que ce curieux nom proviendrait du latin “nux” signifiant “noix”, ou encore “nucarius” désignant un “noyer”. Une légende peu probable raconte en effet que les Romains, en pleine conquête de la Gaule, auraient planté de nombreux noyers dans cette région. Concernant le suffixe, “le Grand” pourrait renvoyer à l’entendue de la commune, ou encore à la résidence royale qui s’y trouvait au Moyen Âge.

Arènes de Picasso

Une seconde interprétation, donnée par Adrien Mentienne, indique que Noisy proviendrait du terme gaélique “noïs”, qui signifie “hauteur“, tandis que le suffixe “le Grand” apparaitrait au XIIe siècle pour qualifier les vastes dimensions du territoire.

Une drôle de façade circulaire

C’est bien dans cette commune que l’on trouve ce drôle d’édifice, implanté au sein de la place Pablo-Picasso. C’est tout un ensemble de bâtiments qui l’entoure avec, aux deux extrémités, deux grands immeubles cylindres que les habitants se plaisent à surnommer les “camemberts“. Conçue sur le modèle d’un chariot renversé, cette architecture atypique rend hommage à Picasso en agençant des formes géométriques et libres. Ce que l’on nomme désormais les “Arènes de Picasso” regroupe ainsi 540 logements, une crèche, une école et des boutiques.

Arènes de Picasso

bit.ly/visitespariszigzag

L’oeuvre d’un architecte russo-espagnol

Cette étonnante architecture, on la doit à un certain Manuel Núñez, un dessinateur et architecte post-moderniste de nationalité espagnole et russe. Pour concevoir les Arènes de Picasso, Núñez s’inspire du parc Güell conçu par Antoni Gaudí, du Panthéon de Rome, ainsi que du cénotaphe de Boulée avec ses disques monumentaux. Après ce projet, l’architecte a continué sur sa lancée, en créant notamment “La Marque hispanique”, une pyramide monumentale située à la frontière franco-espagnole à La Jonquera.

Arènes de Picasso
Place Pablo-Picasso
93160 Noisy-le-Grand

À lire également : Connaissez-vous l’extraordinaire histoire des immeubles penchés de cette ville célèbre ?

Bandeau inscription newsletter