fbpx

Balade au Clos Lucé, dernier lieu de vie de Léonard de Vinci

vinci-clos-lucé-paris-zigzag

Situé à Amboise (Indre-et-Loire), le château du Clos Lucé et son parc offrent une balade hors du temps, dans les pas de Léonard de Vinci. Le maître italien s’y est éteint en 1519, après y avoir séjourné pendant trois ans. De son atelier reconstitué au plan d’eau, en passant par la salle des maquettes, partons à la découverte de ce lieu captivant, encore imprégné de l’âme du peintre. 

Le Clos Lucé, dernière demeure de Da Vinci

La vallée de la Loire regorge de châteaux à découvrir. Hormis la visite de Chambord, Chenonceau ou Blois, un autre site mérite d’être découvert : le Clos LucéSitué non loin du château royal d’Amboise, le Clos Lucé est idéal pour se cultiver, se balader et profiter du cadre bucolique de son parc. Les petits comme les grands en prennent plein les yeux dans cet endroit unique et ludique, où chaque élément est prétexte à la découverte. 

Le château du Clos Lucé, depuis la terrasse. Source : Cezary Wojtkowski / Shutterstock.com

Le Clos Lucé, qui répondait autrefois au nom de château du Cloux, est une ancienne demeure fortifiée. En 1490, Charles VIII la transforme en résidence de plaisance pour les Rois de France. François Ier y passe toute son enfance, aux côtés de sa mère, Louise de Savoie et de sa sœur, Marguerite de Navarre. Ce n’est qu’au XVIIe siècle que le château prend son nom actuel. 

Cette demeure de brique rose est aujourd’hui connue pour son plus célèbre locataire, le peintre Léonard de Vinci. La maître toscan, invité par François Ier, y passe les trois dernières années de sa vie, de 1516 à 1519. L’artiste arrive au château avec trois des tableaux dans son paquetage : La Joconde, le Saint-Jean-Baptiste et Sainte-Anne

Tableau “Sainte Anne, la Vierge et
l’Enfant Jésus jouant avec un agneau” de Léonard de Vinci (Musée du Louvre) et Autoportrait (Royal Library of Turin). Crédit : Wikipédia Creative Commons.

Balade dans les pas du peintre

La visite du Clos Lucé démarre par la chambre où Léonard de Vinci a poussé son dernier soupir. L’artiste italien décède dans ce lit aux épais rideaux rouges le 2 mai 1519 (il y a 503 ans !), à l’âge de 67 ans. La légende veut que son ami François Ier ait été à son chevet ce jour-là… Le peintre y rédige également son testament quelques jours plus tôt, en avril 1519, léguant notamment ses manuscrits et carnets de dessins à son disciple Francesco Melzi. Depuis cette pièce, il profite d’une vue imprenable sur le château royal d’Amboise ! 

La chambre de Léonard de Vinci au Clos Lucé. Crédit : Lisa Back

Après la découverte de la chambre de Marguerite de Navarre et de l’oratoire d’Anne de Bretagne, vous entrez dans le véritable laboratoire du génie. En d’autres termes, son atelier reconstitué. Les visiteurs ne savent plus où poser le regard tant la pièce est riche de curiosités ! On découvre des tables de travail, des fac-similés de dessins et croquis de l’artiste, une palette de peinture, des pots de pigments, un chevalet du peintre, des pinceaux, des outils, des instruments de mesure… Une copie du tableau Sainte Anne, la Vierge et l’Enfant Jésus jouant avec un agneau et une réplique de Saint-Jean-Baptise, deux œuvres inachevées par Léonard de Vinci, sont également exposées.
Dans cet atelier, le maître toscan réfléchit à des travaux hydrauliques et d’urbanisme. Il prévoit même d’assécher les marais de la Sologne !

L’atelier de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé. Crédit : Lisa Back

S’ensuivent le cabinet de curiosité, la salle du Conseil avec sa large cheminée et ses briques apparentes, puis la cuisine. La dernière étape de la visite du château se trouve au sous-sol, où 40 maquettes de machines, imaginées par Léonard de Vinci et réalisées à partir de ses croquis, attendent les visiteurs. Cette pièce laisse à voir tout le génie du grand homme, qui était bien plus qu’un peintre. 

Le passage souterrain, reliant le château du Clos Lucé à celui d’Amboise. Source : Oleg Anisimov / Shutterstock.com

Les curieux pourront aussi apercevoir l’entrée du passage souterrain secret, reliant le Clos Lucé au château d’Amboise. François Ier aurait emprunté ce tunnel quotidiennement pour rendre visite à l’inventeur ! 

Rendez-vous au jardin 

Une fois la découverte du château faite, la visite n’est pas terminée ! Il est possible de boire un verre à la terrasse Renaissance, faire quelques achats souvenirs ou continuer sa déambulation dans l’immense parc du Clos Lucé. En descendant quelques marches, les visiteurs peuvent démarrer leur balade par le potager. Là aussi, il faut avoir les yeux partout ! Entre les fleurs, les plantes et les arbres, de grandes toiles translucides représentant des tableaux de Léonard dévoilent leurs détails en fonction de la lumière. 

Le parc du château du Clos Lucé, avec son plan d’eau. Source : Vlasyuk Inna / Shutterstock.com

On se laisse également volontiers guider à travers les sentiers le long de l’eau, empruntant les ponts de bois et découvrant, au passage, des machines grandeur nature du génie italien. Toutes les générations se prêtent au jeu et manipulent la roue à écureuil, la vis aérienne ou la mitrailleuse.
Pour devenir incollable, il est possible de s’arrêter à deux autres endroits : la halle muséographique ou encore la Galerie Léonard de Vinci, avec un spectacle immersif de son et lumière. 

Le Clos Lucé est une déambulation au cœur des œuvres de Léonard de Vinci ! 

L.B

À lire également : La petite histoire du château de Chantilly 
Le château de Pierrefonds ou le Moyen-Age idéal de Viollet-le-Duc
Le château de Vincennes, une résidence royale chargée d’histoire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités