fbpx

Du haut de ses rochers blancs, ce magnifique village offre une vue inédite sur la Provence

Les Baux-de-Provence - © Alpilles en Provence
Par Paris ZigZag

Classé parmi “Les Plus Beaux Villages de France” et les “sites patrimoniaux remarquables”, ce village provençal est aujourd’hui connu comme un haut lieu de la gastronomie française.

La famille des Baux

Si l’on s’immisce dans un village médiéval, celui-ci a en réalité pris place dans un endroit déjà peuplé à l’époque néolithique. En effet, les fouilles archéologiques ont permis de relever une activité très intense dans cette région, composée de nombreuses grottes et plateaux escarpés servant de refuge aux habitants.

Les Baux-de-Provence
Les Baux-de-Provence

C’est toutefois au Xe siècle que la famille des Baux ordonne la fondation d’une ville fortifiée et trois siècles plus tard, d’un château dont le donjon reste le seul vestige actuel. Cette riche famille va progressivement s’étendre dans la région, prenant possession de plusieurs terres dans la Provence, le Comtat Venaissin, le Dauphiné, jusqu’à l’Italie. Cette lignée va renforcer sa puissance au sein du village au fil des décennies, jusqu’à la disparition de la dernière princesse des Baux, en 1426.

Un haut-lieu de la gastronomie

Le XXe siècle redonne un second souffle à ce village, qui prend le nom de “Baux-de-Provence” en hommage à la famille qui en est la fondatrice. Un certain Louis Jou, peintre, graveur et typographe catalan, y aménage et y installe une imprimerie qui deviendra célèbre. De nombreuses personnalités, dont Pablo Casal, Pierre Seghers, André Suares et Yves Brayer, lui rendront visite et contribueront à la vie culturelle du lieu. Mais le village des Baux-de-Provence doit aussi sa renommée internationale au restaurant plusieurs fois étoilé L’Oustau de Baumanière.

Le château des Baux-de-Provence
Le château des Baux-de-Provence

Des terres rouges

Le village des Baux-de-Provence est aussi connu pour avoir un minerai bien particulier ! Découvert en 1821 par le minéralogiste Pierre Berthier, ce mélange d’hydrates d’alumine de couleur rouge est répandu sur l’ensemble du territoire, et a été baptisé la Bauxite. Ainsi, les promenades dans la région permettent de découvrir des paysages de couleurs chaudes et étonnantes. Pendant longtemps, Baux-de-Provence a d’ailleurs été le plus gros producteur de ce minerai, extrait dans des mines en activité jusqu’en 1990.

La Bauxiste aux Baux-de-Provence
La Bauxiste aux Baux-de-Provence

À lire également : Ce magnifique village pavé caché dans Paris est un incroyable havre de paix entièrement piéton !

Image à la une : Les Baux-de-Provence – © Alpilles en Provence



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire