fbpx

Un magnifique château à moins de 3h de Paris aussi appelé "le château des dames"

Château de Chenonceau © Shutterstock
Par Alexandre M

Leur simple évocation réveille en chacun des rêves de grandeur et de prestige, entre architecture majestueuse et fabuleux jardins. Des édifices d’exception qui jalonnent une région importante de l’Hexagone et qui contribuent à créer la plus grande concentration au monde de châteaux, attirant ainsi des millions de curieux chaque année. Il s’agit bien entendu des célèbres châteaux de la Loire. Bien que l’on hésite souvent, ils sont au nombre de 15, avec Chambord, Blois, Cheverny ou encore Azay-le-Rideau en tête de liste. Et comment ne pas citer celui qui est peut-être le plus sublime…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Des femmes qui se sont battues pour ce château

Construire un château relève en temps normal de la performance, tant les enjeux et les dimensions sont énormes. Mais comment qualifier un château qui n’a pas été construit sur terre, mais bien sur une rivière ? Mondialement connu, le château de Chenonceau est en effet une merveille d’architecture, dont la célèbre galerie à double étage se reflète sur le Cher, majestueux cours d’eau de plus de 300km. Propriété de la Couronne, puis résidence royale, le château de Chenonceau est un site exceptionnel, par sa conception originale et la richesse de ses collections. Mais il diffère aussi de ses voisins de la Loire par son histoire, puisqu’il fut administré et protégé par des femmes. Bâti par Katherine Briçonnet en 1513, le château sera successivement embelli par Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. Sous la Révolution, la majestueuse demeure est sauvée par Madame Dupin. Une touche déterminante de féminité qui se ressent dans les moindres recoins du château, maintes fois préservé des conflits et des guerres pour être depuis toujours un lieu de paix. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le château de Chenonceau est aussi appelé “Château des Dames”.

Vue aérienne © Shutterstock
Vue aérienne © Shutterstock

Une prestigieuse demeure qui a su traverser les siècles et les épreuves

Entré dans le Domaine Royal sous le règne de François Ier, le château de Chenonceau fut offert par Henri II à sa favorite, Diane de Poitiers. À la mort du roi, la reine Catherine de Médicis contraint sa rivale à quitter le château et s’approprie les lieux. C’est depuis le fameux Cabinet Vert qu’elle dirige le royaume. Catherine lèguera ensuite le château à sa belle-fille Louise de Lorraine qui s’y enfermera lorsque son époux le roi Henri III sera assassiné. Sauvé pendant la Révolution française par Louise Dupin, Chenonceau retrouve ses grâces en se transformant en salon littéraire durant le siècle des Lumières. Dans les décennies qui suivent, des noms tels que George Sand ou Gustave Flaubert viendront séjourner au château. Lors de la Première Guerre mondiale, Gaston Menier, propriétaire du château, décide d’aménager les lieux en hôpital militaire, où plus de 2250 soldats seront soignés. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la grande galerie du château devient un accès vers la zone libre emprunté par de très nombreuses personnes fuyant la zone occupée. Ouvert à la visite depuis 1913, le château de Chenonceau est désormais l’un des lieux les plus visités de France.

inscription

L’une des plus belles collections de peintures à découvrir

Après avoir admiré autant que possible l’extérieur, il reste toutefois à découvrir les merveilles intérieures de Chenonceau. Une demeure qui possède assurément l’une des plus belles collections de peintures de grands maîtres, de Murillo à Rubens, en passant par Le Tintoret, Nicolas Poussin, Le Corrège, Le Primatice ou encore Van Loo… Sans oublier une rarissime et non moins exceptionnelle sélection de tapisseries des Flandres du XVIe siècle. Pas à pas et salles après salles, le château de Chenonceau nous replonge dans un lointain passé grâce à une décoration qui n’a pas bougé. Chambre des cinq reines, salon Louis XIV, grande galerie sur le Cher, étonnantes cuisines construites dans les piles du pont ou encore cabinet vert de Catherine de Médicis, le raffinement et la splendeur sont encore une fois omniprésents.

Apothicairerie de Catherine de Médicis © D. Couineau
Apothicairerie de Catherine de Médicis © D. Couineau

Les jardins, l’autre raison de venir au château de Chenonceau

Enfin, que serait un château, et notamment un château de la Loire, sans un magnifique jardin à admirer ? Chenonceau ne fait pas exception à la règle grâce à des parcs et jardins parfaitement dessinés. Véritable parterre sur l’eau de 12 000 m², le jardin de Diane de Poitiers est par exemple l’un des plus beaux exemples de jardin Renaissance. Au total, le château de Chenonceau compte quatre jardins principaux : celui de Diane de Poitiers, celui de Catherine de Médicis, situés de part et d’autre de la tour des Marques, le jardin Russell Page et le jardin vert. Tandis que les jardins sont entretenus quotidiennement et aménagés en permanence, les plantations renouvelées au printemps et en été nécessitent la mise en place de 130 000 plants de fleurs, cultivés sur le domaine. Quant au jardin vert, celui-ci est constitué d’arbres de collection de grande envergure, dont un magnifique chêne vert bicentenaire. Une harmonie évidente entre nature et architecture, dont on ne se lasse pas, comme si l’on était constamment amenés, sans dire attirés, à revenir au château de Chenonceau.

Jardins Chenonceau © Autour de Chenonceaux
Jardins Chenonceau © Autour de Chenonceaux

 

Château de Chenonceau
37150 Chenonceaux

 

À lire également : Cet éblouissant château à 1h30 de Paris a inspiré l’un des dessins animés les plus connus au monde !

Image à la une : Château de Chenonceau © Shutterstock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l