fbpx

Connaissez-vous ce sublime château situé dans un parc naturel où Jules César s’est établi il y a 2000 ans ?

Château d'Ambleville
Par Camille Beau

Période-phare, aussi bien sur le plan historique qu’artistique, la Renaissance a vu bon nombre de chefs d’œuvre émerger. Outre les peintures et les sculptures, comment ne pas évoquer ces châteaux à l’allure si prestigieuse, dont certains font encore aujourd’hui la fierté de la France. Impossible de ne pas citer le château de Chenonceau, de Villandry, de Blois, de Fontainebleau ou, bien évidemment, celui de Chambord. Mais un autre trésor souvent oublié ne déroge pas à la liste… Connaissez-vous l’éblouissant château d’Ambleville ?

Une succession de propriétaire à donner le tournis

Construit au XVIe siècle par l’architecte Jean Grappin sur les bases d’une forteresse féodale érigée contre les invasions anglo-normandes, le château appartenait alors aux Mornay, une puissante famille du Vexin. Par la suite, le domaine va connaître un grand nombre de nouveaux propriétaires en un temps record. En 1711, c’est une autre famille, celle de Marolles, qui l’acquiert, avant que celle-ci ne la cède en 1737 à la famille Labbé. Mais les propriétaires changent à nouveau en 1774. Le dernier propriétaire sous l’Ancien Régime est Grégoire Alexandre Dupuis de Gerville, qui garde le domaine jusqu’en 1818. À nouveau vendu et racheté, puis revendu et re-racheté, le domaine revient en 1893 à Charles Sedelmeyer. Ce dernier se distingue comme célèbre marchand d’art et en profite notamment pour restaurer le château, installer un théâtre, replacer des cheminées et des balcons vénitiens du XVIe et décorer le jardin de statues italiennes. C’est ensuite la famille de Tulle de Villefranche qui devient propriétaire du château jusqu’en 2003, date à laquelle la famille Coutau-Bégarie en prend la possession pour entamer une importante campagne de reconstitution des jardins originaux.

Château d'Ambleville
© Shutterstock

Un domaine qui regorge d’histoires lointaines

En admirant ce chef d’œuvre de l’époque Renaissance, qu’il s’agisse de ces différentes façades, son escalier datant du XVIIIe ou de ses jardins, typiques du style “jardin à l’italienne”, on ne peut qu’imaginer la vie à cette période, rythmée au son des réceptions et tenues d’évènements culturels. Mais ce que l’on imagine moins en parcourant le domaine d’Ambleville, c’est qu’un certain Jules César est aussi passé par là ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, le célèbre homme d’État y établit un camp il y a deux mille ans de cela. En pleine conquête de la Gaule, César et son armée auraient campé au mont Terrier, sur ce qui est actuellement le domaine d’Ambleville. De nombreux vestiges, tels que des pointes de flèches, des haches de pierre polie ou encore des grattoirs attestent en effet d’une présence humaine à cette époque.

Château d'Ambleville
© Shutterstock

À lire également : Quel est ce sublime ancien village de pêcheurs qui a inspiré les plus grands noms de la peintures tels que Picasso, Matisse ou Chagall ?

Un impressionnant mélange architectural

Tout comme ses propriétaires, le château d’Ambleville a vu passer bon nombre de périodes et, avec elles, des styles architecturaux et décoratifs qu’elle a su accueillir. Ce n’est donc pas pour rien, qu’en visitant le château d’Ambleville, on peut être troublés par la façade nord style Renaissance, particulièrement bien conservée, et la façade sud datant du XVIIIe siècle. Et que dire de l’intérieur, où se côtoient des cabinets en ébène, des tapisseries ou encore un grand portrait de Louis XVIII, non loin de la salle à manger, une pièce de style empire aux murs repeints par la marquise de Villefranche.

https://www.youtube.com/watch?v=wRDg6JxCZOY

Un trésor du Vexin reconnu pour ses jardins

Classé Monument historique depuis 1945, le domaine d’Ambleville se distingue également par le label “Jardin remarquable”. Loin d’être aussi imposant que d’autres châteaux de la Renaissance, celui d’Ambleville n’en est pas moins impressionnant. Selon la période où l’on s’y rend, il est par exemple possible d’assister à la floraison de près de 50 000 narcisses. Composés de trois terrasses distinctes, les jardins d’Ambleville s’inspirent directement de l’art italien, à commencer par le jardin de la Lune, qui est une quasi-reproduction des jardins de la villa Gamberaia de Florence. Des allées fleuries, un escalier d’eau menant à une magnifique fontaine, des Sphinx ou encore un hémicycle orné de statues dominant le bassin de la lune… l’impression de voyage dans le temps est garantie. Vient ensuite le jardin de la serre, parfumé par les différents carrés de pivoines, et le jardin secret, où réside fièrement une statue de Poséidon, veillant sur un pédiluve datant du XVIIe siècle.

jardins d'Ambleville
© Département du Val d’Oise

Pour en savoir plus, il ne vous reste plus qu’à vous rendre au château d’Ambleville, à 1h15 du centre de Paris, et profiter des visites guidées par le propriétaire des lieux, qui ne manquera pas d’alimenter cette balade par des anecdotes et autres histoires fascinantes.

Photo : © Val d’Oise Tourisme



Visite Guidée
Le Passage des Panoramas à Paris

Les plus beaux passages couverts

Je m'inscris

News populaire