fbpx

À moins d'1h de Paris, ce village classé parmi « Les plus beaux détours de France » fut prisé par de célèbres...

Moulin à Moret sur Loing © Wikimedia Fil22plm
Par Melina

On vous parle souvent des charmants villages médiévaux perchés, nichés pour beaucoup au cœur de la Provence… Mais l’Île de France ne manque pas non plus de destinations qui sont de vraies pépites ! En voici une, située à moins d’1h de Paris. Une ancienne cité royale absolument sublime, coup de cœur des plus célèbres peintres impressionnistes, et classée parmi “Les plus beaux détours de France”. Jugez plutôt…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une cité royale peut en cacher une autre !

La ville que nous vous emmenons découvrir aujourd’hui se situe à côté d’une autre superbe destination dont nous nous vous parlions récemment : la célèbre ville royale et impériale de Fontainebleau, avec son château où ont vécu 34 rois de France et sa gigantesque forêt non moins prisée par les touristes du monde entier. C’est d’ailleurs en lisière de cette forêt exceptionnelle de 22 000 hectares que se situe cette autre cité royale dont les paysages ont été immortalisés par un célèbre peintre impressionniste.

Porte médiévale Moret-sur-Loing © AdobeStock_kovalenkovpetr
Porte médiévale Moret-sur-Loing © AdobeStock_kovalenkovpetr

Face à ses majestueuses portes médiévales fortifiées et les neuf siècles d’histoire qu’elles racontent, on se sent soudain tout petit. Et vous allez voir que ce ne sont pas les seuls trésors de cette ville, loin de là, puisqu’elle compte pas moins de 20 monuments classés. Ce n’est pas pour rien qu’elle détient le label des “plus beaux détours de France” aux côtés de deux autres villes d’Île de France, Provins et l’Isle-Adam, et est également classée “Site patrimonial remarquable” ainsi que “Destination impressionnisme” ! De quoi donner envie d’aller la découvrir d’un peu plus près, surtout qu’un coup de Pass Navigo suffit…

Un patrimoine riche… et gourmand !

Nous sommes en Seine-et-Marne, à 45 minutes de Paris, dans l’une des destinations touristiques les plus prisées d’Île-de-France. Son charme bucolique n’y est certainement pas pour rien. En effet, c’est sur les bords du Loing, enjambé par un immense pont de pierre du XIIe siècle et dont les rives se parent de moulins du XVe siècle et de remparts, que se tient cette bourgade dans laquelle Napoléon Ier fit sa dernière halte au retour de l’Île d’Elbe. C’est aussi là que vécut Sully, le ministre d’Henri IV, entre autres illustres habitants.

Pont de Moret-sur-Loing © AdobeStock_AUFORT Jérome
Pont de Moret-sur-Loing © AdobeStock_AUFORT Jérome

Il faut s’imaginer que s’il ne reste aujourd’hui que les deux portes du XIIe siècle de Samois et de Bourgogne, ce sont pas moins de 1356 mètres de remparts et une vingtaine de tourelles qui encerclaient autrefois la cité médiévale ! En déambulant au milieu des vieilles pierres, on peut également admirer les façades Renaissance sculptées, l’église gothique Notre-Dame avec son orgue Renaissance qui compte parmi les plus anciens de France, ou encore la Maison du sucre d’orge, spécialité de la ville créée par des sœurs bénédictines en 1638 dont on raconte que Napoléon en raffolait.

La rivière et le musée à Moret-sur-Loing © AdobeStock_ didier salou
La rivière et le musée à Moret-sur-Loing © AdobeStock_ didier salou

Il y a aussi, bien évidemment, son superbe donjon. Cette ancienne demeure royale est un lieu unique, construit par Louis VI en 1160 et inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1926. Plusieurs rois de France (mais tout de même moins qu’au Château de Fontainebleau !) y séjournèrent parmi lesquels Louis VI évidemment, Philippe Auguste, Saint Louis ou encore Philippe IV le Bel… Il fut transformé en prison royale sous le règne de Louis XIV, puis incendié en 1793, et tomba en ruines jusqu’en 1880 avant d’être racheté et restauré par une famille à qui il appartient encore aujourd’hui. Le lieu propose désormais des chambres d’hôtes et est également accessible pour des locations professionnelles et évènementielles.

Moret-sur-Loing, ville d’artistes

Si Moret-sur-Loing est également célèbre, c’est pour le lien étroit qu’elle a entretenu avec les peintres impressionnistes, et plus particulièrement l’un d’eux qui y a peint plus de 450 toiles, soit près de la moitié de ses œuvres : Alfred Sisley (1839-1899). L’artiste s’y installa en effet en 1880, après être passé par Chailly-en-Bière et Barbizon, et y passa les vingt dernières années de sa vie. Il immortalisa ainsi de nombreux sites de la ville et de ses alentours à travers différentes saisons et luminosités : les bords du Loing, les maisons, les chemins de halage, le donjon… mais surtout l’église Notre-Dame qu’il peignit à 14 reprises !

Alfred Sisley, Moret-sur-Loing, la porte de Bourgogne, 1891
Alfred Sisley, Moret-sur-Loing, la porte de Bourgogne, 1891
Moret-sur-Loing © Alfred Sisley
Moret-sur-Loing © Alfred Sisley

Si Sisley est considéré comme le plus grand paysagiste impressionniste, il ne connut malheureusement pas le succès de son vivant contrairement à ses amis Renoir, Monet ou encore Degas. Ses dernières années se passèrent même dans la misère et la maladie, et il mourut l’année qui suivit la mort de sa femme. Tous deux sont enterrés dans le cimetière de la ville. Un parcours de 7 km est proposé à travers Moret-sur-Loing, Saint-Mammès et Veneux-Les Sablons, pour marcher sur les traces du peintre et de son chevalet. De quoi ajouter une touche de charme supplémentaire à cette escapade…

À lire également : À moins d’1h de Paris, un hôtel historique a rouvert ses portes, niché dans une bâtisse du 17ème d’une célèbre ville impériale

Photo en Une : Moulin à Moret sur Loing © Wikimedia Fil22plm

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Mélina Hoffmann