fbpx

Cet ancien relais de poste du XVIIIe siècle devenu un “no man’s land” est en fait un musée d’art contemporain !

Demeure du Chaos © Flickr
Par Alexandre M

Tout comme les châteaux, on ne compte plus le nombre de musées qui existent en France. Consacrés à la peinture, la sculpture, la bande-dessinée ou la photographie, chaque musée s’évertue à célébrer un artiste, un courant voire une époque au sein d’une importante collection où les plus curieux peuvent admirer de superbes pièces. Et tout comme il existe des châteaux qui sortent de l’ordinaire, il y a également des musées assez étonnants. Si certains sont consacrés à des thèmes bien particuliers, comme le musée de la contrefaçon à Paris ou le musée international de la chaussure à Romans-sur-Isère, rien n’est comparable à ce musée tout droit sorti d’un film apocalyptique…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Un personnage haut en couleur pour un musée encore plus étonnant

C’est à 10 minutes de Lyon que se trouve un musée d’art contemporain à ciel ouvert qui s’étend sur 9 000 m² au nom des plus équivoques : la Demeure du Chaos. Derrière ce nom bien étrange se cache en fait un projet artistique hors du commun lancé par Thierry Ehrmann en 1999. Bien avant cet étonnant musée, l’endroit était un ancien relais de poste du XVIIIe siècle et même un temple protestant à l’origine, lorsque la propriété était appelée Domaine de la Source. Sculpteur et plasticien depuis les années 1980, Thierry Ehrmann est également PDG d’ArtPrice, une entreprise pionnière dans la banque de données sur le web. Mais ce dernier est aussi reconnu pour être un personnage excentrique très controversé pratiquant des performances avec scarifications et mégalomane, et qui déchaîne passions et critiques. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que sa “Demeure du Chaos” soit un parfait reflet de son créateur. Cernée de caméras de vidéosurveillance, cette Demeure du Chaos semble tout droit sortie d’un film post-apocalyptique, sorte de no man’s land militaire, où se côtoient d’étranges installations comme un vestige de météorite, un hélicoptère écrasé au sol, des carcasses calcinées de voitures, des sculptures menaçantes de ferrailles rouillées, des vestiges d’incendies et même des têtes de mort monumentales dans les arbres…

Une étonnante demeure vue du ciel © Flickr 
Une étonnante demeure vue du ciel © Flickr

Les sujets les plus sensibles mis à l’honneur

Au total, ce sont près de 6 300 œuvres d’art distinctives, dont 4500 sculptures en acier brut pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de tonnes, chacune avec un nom original, que l’on peut retrouver dans ce gigantesque musée à ciel ouvert. Financée principalement par l’entreprise de Thierry Ehrmann, la Demeure du Chaos est ainsi libre de s’engager dans des sujets sociétaux actuels et sensibles tels que la politique, les guerres, la religion, le féminisme, l’écologie, la protection animale ou les médias… avec comme objectif d’être dérangeante et questionnante au possible. Réalisés au pochoir, de nombreux portraits d’artistes comme Amy Winehouse, Gainsbourg ou Van Gogh côtoient par exemple ceux de dirigeants comme Trump ou Obama, mais aussi des philosophes, des terroristes, des figures religieuses, des révolutionnaires ou des journalistes… Autant de figures historiques ou d’actualité ayant laissé une empreinte sur le monde, que la Demeure du Chaos retranscrit sur ses murs à la manière d’un média qui commente les événements. Pour de nombreux spécialistes et historiens d’art, La Demeure du Chaos se définit comme une “œuvre au noir de tradition hermétique se nourrissant du Chaos alchimique de notre 21ème siècle, tragique et somptueux dont les braises naissent le 11 Septembre”. Une installation symbolisant d’ailleurs ces tristement célèbres attentats aux États-Unis est à découvrir dans le musée.

http://bit.ly/visitespariszigzag

Un musée qui étonne et dérange depuis longtemps

Un lieu qui attire forcément, en plus d’être gratuit, ce qui explique pourquoi ce Musée d’Art Contemporain compte 180 000 visiteurs/an, dont 25 % hors France. Depuis son ouverture au public en 2006, la Demeure du Chaos a d’ailleurs reçu plus de 2 millions de curieux. Attirant forcément la curiosité des médias, Thierry Ehrmann et sa Demeure du Chaos ont été comparés par le passé au Facteur Cheval et à son Palais Idéal. Il existe d’ailleurs depuis plus de 10 ans un circuit culturel commun aux deux musées qui accueillent les mêmes visiteurs. Un soutien qui a énormément joué dans la conservation de ce musée pas comme les autres. Le site a été pendant longtemps au cœur d’une intense bataille judiciaire, les médias ayant fortement relayé cette affaire à ses débuts tant l’originalité de la démarche avait heurté les riverains. En cause notamment, les immenses travaux réalisés sans autorisations préalables. La justice a ainsi condamné Thierry Ehrmann à une remise en état des murs extérieurs du bâtiment. Une pétition visant à fermer la demeure du chaos a même vu le jour, mais celle-ci reste plus faible que celle en faveur de la préservation du musée que les curieux peuvent d’ailleurs remplir à l’issue de leur visite. Après de longues années de bataille, l’excentrique artiste a récemment annoncé avoir fait réaliser les travaux de remise en état des murs extérieurs de la Demeure du Chaos. Un important chantier qui pourrait être déterminant dans la demande d’inscription de la Demeure du Chaos au titre des monuments historiques.

Des œuvres imposantes et lourdes de sens © Flickr
Des œuvres imposantes et lourdes de sens © Flickr

 

 

À lire également : Connaissez-vous le nom de cette superbe église parisienne qui mêle 4 styles d’architecture différents ?

Image à la une : Demeure du Chaos © Flickr

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l