fbpx

Une fascinante ville surnommée "la Perle d'Anjou", abrite un incroyable monde souterrain

Saumur © Freesurf / Adobe Stock
Par Melina

Le plus long fleuve de France se faufile à travers bien des merveilles de notre patrimoine. À commencer bien sûr par les célèbres et majestueux châteaux de la Loire parmi lesquels Chambord, Chenonceau ou encore Azay-le-Rideau. On y trouve également les parcs naturels régionaux de Brière et du Pilat, les Gorges de la Loire, de nombreux autres châteaux médiévaux, ou encore le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Et, bien sûr, ses 1006 kilomètres de long sont ponctués d’une multitude de villes et villages rivalisant de charme. L’une des plus fascinantes, située dans le Maine et Loire, non loin d’Angers, et surnommée “la perle de l’Anjou”, abrite quelques trésors, dont un incroyable monde souterrain

Bandeau inscription newsletter

Un patrimoine historique et culturel exceptionnel

Entre la Loire qui coule paisiblement à ses pieds et le château qui trône fièrement à son sommet, les raisons de visiter cette ville inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO ne manquent pas. En effet, labellisée “ville d’art et d’histoire”, elle compte pas moins de soixante édifices inscrits ou classés au titre des Monuments Historiques.

Château de Saumur - Wikimedia
Château de Saumur – Wikimedia

Le principal d’entre eux est bien évidemment son château des ducs d’Anjou, cerclé de fortifications, dans lequel on peut aujourd’hui visiter un musée d’Arts décoratifs et un musée du cheval, et qui offre un superbe panorama sur la ville et sur la majestueuse vallée de la Loire. Ce qui interpelle d’ailleurs, quand on la regarde, ce sont ses bâtiments en tuffeau, une pierre calcaire crayeuse et poreuse de couleur blanche ou crème, notamment utilisée dans la construction des châteaux de la Loire ou de la cathédrale de Nantes, et qui lui valent un autre surnom : celui de “la ville blanche”.

inscription

Saumur-Place Saint-Pierre ©Wikimedia Marc Ryckaert
Saumur, la Place Saint-Pierre, avec (à gauche) l’église Saint-Pierre ©Wikimedia Marc Ryckaert

On y admire aussi ses édifices religieux tels que la Chapelle royale Notre Dame des Ardilliers (XIVème siècle), lieu de pèlerinage, l’église de Saint Nicolas, avec sa porte ornée d’une superbe mosaïque, mais aussi l’église romane de Nantilly (XIIème siècle), la plus ancienne de la ville, avec ses tapisseries des XVIème et XVIIème siècles.

Château de Saumur - ©Flickr Patrick
Château de Saumur – ©Flickr Patrick

Et tandis que l’on se promène dans les ruelles de son centre historique, on peut continuer à admirer le passé médiéval de la ville avec ses belles demeures du XVIème siècle. Sur la place Saint-Pierre, ses vieilles maisons à colombage ajoutent au charme des lieux, tout comme la tour Papegault, qui faisait partie des remparts de la ville au XVème siècle tandis que la bien nommée Maison de Roi était la demeure de rois et reines parmi lesquels Charles VII, Henri IV, Louis XIII, Marie de Médicis ou encore Anne d’Autriche.

Une capitale équestre où il fait bon trinquer !

Mais si cette ville de caractère est connue, c’est avant tout pour le lien étroit qu’elle entretient avec le monde équestre depuis la fin du XVIème siècle. Et notamment pour sa célèbre école nationale de cavalerie, d’abord appelée École d’instruction des troupes à cheval, puis, sous Charles X, l’École royale de cavalerie, avant de devenir le célèbre Cadre noir, où cadres supérieurs de l’équitation, cavaliers professionnels, entraîneurs et autres instructeurs sont formés. Spectacles et compétitions équestres internationales de voltige, de dressage ou encore d’attelage, s’y déroulent également tout au long de l’année et attirent nombre de touristes.

Mais ce n’est pas tout. Car la renommée de la ville tient également à un autre aspect, et non des moindres, de son patrimoine : son vignoble. Lieu majeur de négoce de vin depuis le 12ème siècle du fait de sa conditions topographiques favorables, ses nombreuses caves attirent nombre de visiteurs. Et elles ont d’ailleurs de bonnes raisons de ne pas attiser uniquement la curiosité des amateurs de vin !

Un incroyable monde souterrain en bord de Loire

En effet, ces caves dévoilent une autre des curiosités, plus secrète, de Saumur : ses galeries de tuffeau qui creusent la falaise, et autres caves troglodytes à plus de 10 mètres de profondeur. Et si le Val de Loire possède la plus grande concentration de sites troglodytiques en Europe, c’est dans le Saumurois plus précisément, dont la pierre de tuffeau constitue en partie l’identité, que l’on en trouve le plus avec près de 1 200 kilomètres de galeries troglodytes creusées au fil des siècles, et environ 8 000 cavités ! Un incroyable monde souterrain…

Troglodyte à Montsoreau ©Wikimedia-Palamède
Troglodyte à Montsoreau ©Wikimedia-Palamède

Un certain nombre d’entre elles abrite donc les caves viticoles, mais d’autres sont des habitations, des restaurants, ou encore, plus étonnant : des caves champignonnières ! Comment pourrait-on imaginer qu’en plein cœur de cette ville de bord de Loire, un remarquable site troglodyte abrite plus de 250 espèces de champignons ?! Le Musée du Champignon, avec ses 10 tonnes de champignons récoltées par an, renferme d’ailleurs la plus grande collection de champignons d’Europe !

Le Musée du champignon de Saumur ©Musée du Champignon
Le Musée du champignon de Saumur ©Musée du Champignon

Vous êtes donc prévenus, si la richesse de notre patrimoine se tient souvent fièrement devant nos yeux, évidente, c’est parfois plus à l’abri des regards que se dissimulent ses splendeurs pour s’offrir aux plus curieux explorateurs…

À lire également : Une escapade dans la Loire : le domaine secret à découvrir

Bandeau inscription newsletter

Mélina Hoffmann



Visite Guidée
Théâtre Robert Houdin

Le Paris des Magiciens

Complet

News populaire