fbpx

Connaissez-vous cette île fantastique qui aurait inspiré "L''île Noire de Tintin" ? Elle fut même un royaume....

Ile d'Or à Saint-Raphael
Par Camille Beau

Qui n’a jamais rêvé de sortir du cadre classique des vacances et de partir à l’aventure ? D’aller quelque part où, au détour d’un chemin, on tomberait sur un lieu méconnu, qui semble tout droit sorti d’un conte d’aventure ? La simple balade deviendrait alors un terrain d’exploration, à la recherche des secrets de ce lieu et, pourquoi pas, d’un trésor. Des endroits avec un tel potentiel, il y en a un grand nombre en France et la plupart continuent de fasciner les curieux. C’est le cas notamment de l’Île d’Or, appartenant à la commune de Saint-Raphaël dans le Var.

Un véritable décor de film…

Tout comme le reste du massif de l’Esterel, dont il fait partie, cet îlot se distingue premièrement par sa roche volcanique rouge, qui fait de ce bout de terre un décor de science-fiction. Entourée par le bleu éclatant de l’eau méditerranéenne, et sous la domination du massif de l’Esterel et son incroyable végétation, cette île a aussi des airs de résidence privée pour un riche propriétaire. Un peu comme si le Comte de Monte-Cristo avait élu résidence ici… Preuve que la comparaison avec le héros d’Alexandre Dumas n’est pas si exagérée, cette île va justement faire parler d’elle au début du XXe siècle pour une histoire de propriété et de grand luxe !

… autrefois propriété privée d’un étonnant souverain !

Au XIXe siècle, l’Île d’Or n’était encore qu’un îlot rocheux comme on en trouvait beaucoup d’autres tout au long du littoral. Mais en 1897, un architecte baptisé “Sergent” en devient le propriétaire pour la ridicule somme de 280 francs. Quelques années plus tard, l’endroit devient la propriété du docteur Auguste Lutaud, qui l’aurait acquise à l’occasion d’une partie de carte. Sans doute émerveillé par le potentiel de son nouveau bien, il va même jusqu’à s’autoproclamer “Auguste 1er”, souverain de l’île. Et pour justifier ce titre, il fait ériger à grand frais une tour carrée et crénelée en pierre rouge de l’Estérel, selon une architecture sarrasine peu commune dans la région. Dans les années qui suivent, l’Île d’Or est le théâtre de réceptions fastueuses attirant les cercles mondains de la Côte d’Azur. Aujourd’hui encore, l’île demeure une propriété privée où il est défendu d’aborder, même pour un simple arrêt photo.

Ile d'Or à Saint-Raphael
Crédit : fluxdeconnaissances.com

Une île qui n’est pas sans rappeler une célèbre aventure de Tintin !

Un riche propriétaire un peu farfelu qui a fait construire cette imposante demeure en plein milieu de la mer, un endroit où il est défendu d’aller et une impression de carte postale… l’Île d’Or a tout du décor parfait pour un film d’aventure. Et puisque l’on parle d’aventures, les grands amoureux de bandes-dessinées auront sans doute fait le rapprochement entre ce trésor du Var et un célèbre album de Tintin. En effet, beaucoup s’accordent sur le fait qu’Hergé, créateur du célèbre héros, se serait inspiré de l’île d’Or pour dessiner son “Île Noire”, lieu fictif au cœur du 7ème album des aventures du jeune reporter. Pour rappel, Dans ce tome, Tintin va devoir affronter le docteur Müller ainsi qu’un gorille nommé Ranko. Une Île Noire qui rappelle fortement celle d’Or, mais si celle de Tintin se situe en Écosse, bien loin des eaux bleues et du soleil du Var. Autre clin d’œil à l’aventure de Tintin : si l’on regarde l’Île d’Or depuis l’est, on peut distinguer un morceau de roche former une silhouette qui évoque celle d’un gorille.

Ile d'Or
Crédit : Expérience Côte d’Azur

Le massif de l’Esterel, l’un des plus beaux trésors du Var

S’il faut désormais débourser bien plus que 280 francs pour s’offrir cet incroyable ilôt, il reste toujours une solution : l’admirer depuis la Corniche d’Or, au pied de l’Esterel, et notamment le Cap Dramont. Au sein de la forêt domaniale de l’Estérel, cet espace naturel préservé offre des paysages à couper le souffle sur l’Île d’Or. Au sommet, on peut notamment admirer un impressionnant sémaphore, construit en 1860 sur les ruines d’une tour de guet datant de 1562 et encore utilisé aujourd’hui pour la surveillance de la mer. Autre preuve de la richesse historique de cet endroit : la grande plage du Dramont fut l’un des principaux sites du Débarquement de Provence, lorsque 20 000 GI’s de la 36e division du Texas débarquèrent le 15 août 1944. Après une randonnée à couper le souffle sur ces terres volcaniques, le meilleur moyen de finir en beauté est de redescendre au pied du cap pour aller découvrir le très pittoresque petit port de pêche du Poussaï.

Plage du Dramont / Crédit : Saint-Raphaël Tourisme

Farniente ou foule d’activités, il y a de quoi faire !

Non contente d’inspirer le monde de la BD, l’Île d’Or s’est permise quelques apparitions au cinéma, que ce soit dans Le Corniaud, avec Bourvil et Louis de Funès, ou plus récemment Planétarium, avec Natalie Portman et Lily Rose-Depp. Si les cinéphiles pourront donc repartir sur les traces de ces films pour admirer l’île de loin, et profiter comme dans les films d’une bonne baignade, les plus sportifs ne seront pas non plus déçus du voyage. Randonnées, via ferratas, plongée sous-marine et même escape game sur le thème du Débarquement de Provence, les activités ne manquent pas autour de cette incroyable résidence secrète. Après une journée bien remplie, on vous conseille de rester pour le coucher du soleil, histoire d’admirer une fois de plus un spectacle comme nul autre pareil !