fbpx

Cette commune, aussi appelée "la vallée du soleil", offre à voir une spectaculaire mer de lavande à perte de vue

Valensole-mer de lavande ©Shutterstock iacomino FRiMAGES
Par Melina

Forcément, si on vous parle de lavande, ça donne un petit indice de la destination dans laquelle on vous emmène ! Avec ses 128 km² de superficie, cette commune est l’une des plus vastes de France. Elle se déploie sur un plateau de 800 km² situé à 500 mètres d’altitude. Un terrain que se partagent de charmants villages, des champs de blé, d’oliviers, d’amandiers… et surtout, une spectaculaire mer de lavande !

Une impressionnante mer de lavande

Difficile de trouver paysage plus typique de la Provence que cette incroyable mer de lavande qui s’étend à perte de vue. Pour profiter de ce spectacle exceptionnel, il faut évidemment bien choisir son moment. En effet, c’est aux mois de juin et juillet que la lavande en fleur repeint le paysage en cinquante nuances de bleus qui se déclinent en fonction de la luminosité, et se mêlent parfois à l’or des blés.

Valensole-mer de lavande ©Pixabay waldemarpache
Valensole, mer de lavande au coucher du soleil ©Pixabay waldemarpache

En novembre, ce décor spectaculaire cède la place aux teintes rouge et ocre des terres labourées, avant de venir peindre les cimes enneigées des Alpes en arrière-plan, une fois l’hiver installé. La variété des paysages que propose ce plateau est ainsi infinie, et source d’émerveillement perpétuel.

inscription

Bienvenue dans la vallée du soleil !

Si ce territoire situé au sud du département des Alpes-de-Haute-Provence, non loin des célèbres Gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix, porte un nom qui signifie “la vallée du soleil”, ce n’est pas pour rien… En effet, il peut se vanter de ses 300 jours de soleil par an, qui ont de quoi faire fantasmer toutes celles et ceux qui, comme nous, ont l’étrange impression d’être coincés dans l’automne/hiver pendant à peu près le même nombre de jours par an !

Mer de lavande-Valensole ©Flickr Nogueira Leitão
Mer de lavande-Valensole ©Flickr Nogueira Leitão

On comprend ainsi facilement pourquoi ces lieux, d’ailleurs appelés “grenier de la région”, se prêtent si bien à la culture du blé, de la lavande, mais aussi à celle de l’amande et de la truffe, qui étaient d’ailleurs les cultures principales au XIXème siècle. Mais, malgré son succès depuis l’Antiquité, l’amandier, particulièrement fragile, a finalement été délaissé au profit du lavandin, utilisé pour la fabrication du miel, du savon de Marseille, de parfums, ou encore d’huiles médicinales.

Valensole, un village au charme discret

Valensole, c’est donc un vaste plateau, une immense mer de lavande, mais aussi un charmant village célèbre pour son miel de… lavande, évidemment, et pour sa traditionnelle fête de la lavande qui se déroule le troisième dimanche de juillet. Bref, vous l’aurez compris, on vite, on mange et on respire lavande à Valensole ! Même si c’est plutôt de lavandin dont il faut parler en réalité, préféré à la lavande traditionnelle depuis les années 20 pour son rendement plus élevé et sa production d’essence qui peut être jusque dix fois supérieure.

Mer de lavande-Valensole ©Flickr Stéphane Collet
Valensole et sa mer de lavande ©Flickr Stéphane Collet

Ce discret village perché à flanc de colline, à la frontière nord du Parc Naturel Régional du Verdon, a toutefois aussi d’autres atouts. Et c’est notamment sur la place principale que ça se passe : la place Thiers. On y trouve des restaurants et cafés, des boutiques artisanales, et une superbe petite fontaine du XVIIème siècle qui a raison de se prendre pour une grande (elle est nommée La Grande Fontaine !) puisqu’elle est classée monument historique.

La Grande Fontaine, Valensole ©Flickr marcovdz

Si l’on se faufile ensuite dans les ruelles pavées et fleuries, on découvre un imposant lavoir doté de cinq bassins, d’autres fontaines, ainsi que l’église paroissiale Sainte-Blaise, de construction gothique, édifiée à la fin du XIIIème siècle et surmonté d’un immense clocher. Il est également possible de visiter les distilleries pour découvrir toutes les étapes de la dernière distillerie de lavande traditionnelle, et de flâner dans le jardin classé du château du Grand Jardin. Valensole est donc une destination idéale pour se ressourcer et s’émerveiller, au bord de la mer de lavande. Mais au mois de juillet uniquement, Valensole étant devenu, pour le reste du temps, un village endormi…

À lire également : Ce village perché récemment classé plus beau village du monde fut autrefois le repaire d’illustres artistes !

Crédit photo en Une : Valensole-mer de lavande ©Shutterstock iacomino FRiMAGES

Mélina Hoffmann