fbpx

Cette sublime cité médiévale du XIIe siècle est à 1h de Paris ! Monuments historiques, musées, et jardins...

Provins @ Shutterstock_Kiev.Victor
Par Sofiane

Pour un week-end, on cherche un endroit pittoresque à deux pas de Paris. Alors, sur notre carte, on découvre plusieurs petites villes qui pourraient faire l’affaire. Entre toutes, en revanche, une nous saute aux yeux et, ni une ni deux, on se décide à y aller pour une sortie bucolique avec notre moitié.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Une ville médiévale

En plus d’un petit voyage à quelques kilomètres de Paris, la commune de Provins en Seine-et-Marne offre un véritable bon dans le temps au coeur de la France médiévale. Troisième ville de l’ancien royaume des Francs, après Paris et Rouen, elle jouissait d’une importance presque égale à ces autres villes, notamment grâce à sa position stratégique entre l’Italie et les pays flamands. De plus, elle bénéficiait de retombées économiques générées par l’installation des grandes foires de Champagnes. Ces marchés éphémères, qui accueillaient de nombreux marchands européens, furent en effet rendus possible par une politique de pacification et de développement économique d’envergure menée par le très fameux comte Philippe de Champaigne, natif de Provins. À la suite de nombreux sièges et d’une perte de vitesse au niveau tant économique que social, Provins devient une petite commune qui a su garder avec elle sa structure médiévale.

Provins © Fabianodp / Shutterstock
Provins © Fabianodp / Shutterstock

À lire également : Un musée insolite au sous-sol d’une gare parisienne ?

Des vestiges éblouissant

Les enceintes et leurs 22 tours datant du XIIe siècle passées, on découvrir un monde médiéval tout autour de nous. À seulement 70 kilomètres de Paris, c’est le dépaysement total : maisons en pierres et à colombages, château fort, rues pavées… Une bulle pittoresque au bout de la ligne P du Transilien. Adossée à ces remparts, on remarque également la Tour César et sa forme complètement inattendue : un peu carrée, un peu octogonale, mais surtout très impressionnante : la ville devait être extrêmement bien protégée. Et puis, après un petit peu de marche, on arrive dans la ville Haute, et on se laisse impressionner par les bâtisses moyenâgeuses qui s’y trouvent.

Provins © Pictarena / Adobe Stock
Provins © Pictarena / Adobe Stock

On vous propose alors de faire un détour par la Grange aux Dîmes, une ancienne maison de marchand construite au XIIe siècle. Aujourd’hui transformée en un musée ludique, on y voit toute une mise en scène qui représente les marchands et les métiers du Moyen Âge. Immersion garantie. Ensuite, rendez-vous dans les souterrains de Provins. À travers un parcours d’une quarantaine de minutes dans les galeries situées sous les rues, on y apprend une grande partie de l’histoire de la ville et les différentes phases de son évolution. Passionnant, et un peu flippant. Retour à l’extérieur, on découvre enfin la collégiale Saint-Quiriace, un vaste ensemble gothique mêlé d’influences romanes. Perchée sur les hauteurs de Provins, la collégiale impressionne par la magnificence de sa coupole et son intérieur d’une blancheur éblouissante.

 

inscription

Une nature renversante 

Et puis, après avoir visité les bâtiments clés de Provins (tous accessibles grâce aux Pass Provins et Pass Famille), on se décide à flâner dans la ville. Tout le long de la rue Saint-Thibault, on passe devant les anciennes échoppes et autres maisons d’artisans qui ponctuaient cette rue autrefois très empruntée. Et, au bout, la place du châtel sur laquelle les marchés d’antan et les foires de mai battaient leur plein. En pleine verdure, on visite aussi le jardin Garnier et ses nombreuses plantes exotiques, ou encore la Roseraie et ses mille et une roses. Après toute une journée passée en plein Moyen Âge à Provins, on comprend bien vite pourquoi le ville est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Proovins
Provins © Adobe stock
Provins © Alexandre ROSA / Adobe Stock
Provins © Alexandre ROSA / Adobe Stock
Provins © fabianodp / Adobe Stock
Provins © fabianodp / Adobe Stock

À lire également : La ville dans laquelle s’est marié Louis XIV !

Photo à la Une : Provins @ Shutterstock_Kiev.Victor

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l