fbpx

Cet ancien village de pêcheurs parmi les Plus Beaux Villages de France est une incroyable bouffée d’air frais entre terre et mer !

Par Alexandre M

Certains préjugés ont la dent dure, comme le fait qu’il n’y ait rien à visiter dans le centre de la France ou qu’il n’y a que des plages dans le sud. Autre croyance fausse : le fait qu’il ne fait que pleuvoir en Bretagne. Pendant longtemps, lorsque l’on parlait de cette région, c’était pour mettre en avant le fait qu’il pleuve tout le temps. Mais depuis quelques années, la Bretagne est l’une des destinations vacances les plus prisées, même l’été, où l’on peut même parvenir à bronzer. Preuve que certains préjugés sont tenaces. Il faut dire que la région regorge d’incroyables endroits, à commencer par certains villages riches en tradition et en histoire…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

La vallée de la Rance, autre merveille de la Bretagne

Saint-Malo, Quiberon, Locronan ou encore l’île de Bréhat… Citer toutes les merveilles de Bretagne aurait de quoi nous occuper plusieurs heures. Et puisque l’heure est à la découverte des moindres recoins de la Bretagne, que diriez-vous de vous attarder sur un village encore méconnu : Saint-Suliac. Un lieu qui se situe dans la vallée de la Rance, l’un des plus caractéristiques estuaires de la région. Alors que se découvrent de vastes étendues à marée basse, le lieu ressemble à un bras de mer à marée haute. De Dinan à Dinard et Saint-Malo, la balade sur les bords du fleuve vaut vraiment le détour, où l’on peut admirer bon nombre de villages pittoresques et de jolies malouinières. Fleuve côtier breton, la Rance prend sa source dans les Côtes d’Armor pour se jeter dans la Manche. Long d’une centaine de kilomètres, ce fleuve est surtout connu pour son usine marémotrice et son estuaire dont les rives se découpent en baies et petits ports fluviaux très prisés par les pêcheurs. C’est là qu’intervient le charmant village de Saint-Suliac.

Maisons de Saint-Suliac © Carnets Vanille
Maisons de Saint-Suliac © Carnets Vanille

inscription

Un village où l’Histoire respire à chaque pas

Aussi incroyable que cela puisse paraître, la région de Saint-Suliac est habitée depuis la Préhistoire. La découverte d’un gisement exceptionnel de 6 000 objets archéologiques (silex taillés, pointes, racloirs, grattoirs, burins) prouve une certaine activité de l’Homme de Néandertal de l’époque paléolithique moyen, entre 300.000 et 28000 av. J.-C. Mais c’est au VIe siècle que l’histoire de Saint-Suliac débute réellement, lorsqu’un moine gallois nommé Tysilio ou Suliau y fonde un monastère dont la chapelle abbatiale Saint-Laurent, qui fut la première église du village. De cette lointaine époque subsistent quelques pierres sculptées récupérées sur les ruines de l’ancien monastère et maintenant intégrées à l’appareillage de certaines maisons. Située au centre du village, l’église est d’ailleurs le point de départ d’une visite idéale de Saint-Suliac. L’occasion d’admirer quelques trésors, comme un vitrail datant de 1908, illustrant une procession de marins partant pour Terre-Neuve avec les visages de réels marins Suliaçais. Il sera aussi possible de se recueillir sur le tombeau de Suliac le moine gallois, via une inscription sur le mur de l’église.

Une culture maritime à admirer sous tous les angles

Après l’église, direction l’enclos paroissial, qui mène vers les maisons de Saint-Suliac, autre décor indissociable du village. Sur le chemin, l’occasion est d’ailleurs donnée d’admirer, telle une fenêtre sur vue, la Rance. Des maisons qui retracent à elles seules l’histoire de Saint-Suliac. Alors que les plus anciennes datent du XVIIe siècle, il suffit d’admirer les devantures, où les noms, les portes d’entrée arrondies ou les filets de pêche sur les façades proviennent des activités suliaçaises. Des demeures encore plus charmantes lorsqu’elles portent un nom, comme “le Carouge” ou “la Cohue”. Pour profiter pleinement de ce décor, sublimé par les rues si étroites que l’on appelle ruettes, le mieux est de s’y perdre en matinée. Après une pause gastronomique bien méritée, et forcément alléchante lorsque l’on connaît les spécialités bretonnes, il vous restera toute une après-midi pour continuer la découverte de Saint-Suliac et ses merveilles. On peut par exemple opter pour le chemin menant jusqu’au Mont Gareau, offrant une vue panoramique sur la Rance et l’ancien village Viking en contrebas, avant l’ascension supplémentaire vers l’oratoire. Sur les hauteurs, la vue sur la baie et sa jolie plage est sublime, et l’on ne saurait mieux vous conseiller que d’y aller au coucher du soleil, pour se délecter du village blotti au cœur du vallon et baigné par des reflets orangés.

Oratoire de Saint-Suliac © Regard de Corsaire
Oratoire de Saint-Suliac © Regard de Corsaire

 

À lire également : Connaissez-vous ce sublime village pittoresque en pleine nature et ses maisons de briques rouges ?

Image à la une : Saint-Suliac © Ille-et-Vilaine Tourisme

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l