fbpx

À 1h30 de Bordeaux, cette jolie station balnéaire avec ses 500 villas Belle Époque a en partie été engloutie par le sable !

Soulac-sur-mer et ses villas Belle Époque © AdobeStock_Eric Cowez
Par Melina

Puisque le printemps, à quelques jours à peine de l’été, semble enfin décidé à s’installer, les envies de mer, de baignade et de plages ensoleillées vont commencer à pointer le bout de leur nez ! Nous prenons donc la direction de la Côte Atlantique pour vous faire découvrir cette station balnéaire au patrimoine remarquable, située à seulement 1h30 de Bordeaux. Et vous allez voir que l’on y trouve des choses pour le moins surprenantes !

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4Po

Il y a le ciel, le soleil et la mer

Forcément, comme dans la majorité des stations balnéaires, l’arrivée des touristes se fait ici en même temps que celle des premiers rayons de soleil ! Les quelques 2500 habitants voient alors défiler jusqu’à 50 000 touristes en quête d’évasion, de nature, de détente. D’autant que la station se veut familiale, et propose de nombreuses activités sportives, culturelles, en même temps qu’un environnement des plus ressourçant entre océan, dunes et forêts de pins.

Plage de Soulad-sur-Mer © AdobeStock_ Jean Isard
Plage de Soulad-sur-Mer © AdobeStock_ Jean Isard

Nous sommes à la pointe du Médoc, en Gironde, à quelques kilomètres à peine de Royan. Le premier attrait du village ce sont bien évidemment ses plages à perte de vue. 7 kilomètres de sable fin répartis sur quatre plages labellisées Pavillon Bleu pour profiter d’un taux d’ensoleillement assez exceptionnel, avouez que ça fait rêver ! Et ce n’est pas tout. Car vous allez voir qu’il y a bien d’autres choses à découvrir dans cette petite ville d’Aquitaine.

500 villas Belle Époque !

L’histoire est la même pour de nombreuses villes côtières telles que Dinard, la “Perle de la Côte d’Émeraude”, ou Mers-les-bains dans les Hauts-de-France, avec ses falaises blanches et ses villas colorées : c’est l’apparition des bains de mer, suivie de près par l’arrivée du chemin de fer dans la seconde moitié du XIXe siècle, qui permit leur essor avec la naissance et le développement du tourisme balnéaire.

Villa Belle Époque à Soulac-sur-mer © AdobeStock_ Eric Cowez
Villa Belle Époque à Soulac-sur-mer © AdobeStock_ Eric Cowez

Et c’est à cette occasion que certaines de ces villes, comme celles que nous venons de citer, se sont alors parées de villas Belle Époque, généralement rassemblées en un quartier et/ou sur le front de mer. Ici, ce sont pas moins de 500 villas en brique rouge, appelées villas Soulacaises, qui forment un patrimoine exceptionnel ! La plupart d’entre elles ont été construites entre 1860 et 1890. Un “Circuit des Villas Soulacaises” est proposé par la Marie pour permettre d’en savoir plus sur ce patrimoine emblématique de la ville.

Quelques curiosités à découvrir à Soulac-sur-mer

Les villas Belle Époque, dans une station balnéaire, on pouvait s’y attendre, même si elles sont ici particulièrement nombreuses. Ce à quoi l’on s’attend beaucoup moins ce sont les 25 bunkers découverts et désensablés que l’on peut observer à proximité du centre-ville ! Il s’agit de vestiges du mur de l’Atlantique, un système de fortifications construit au cours de la Seconde Guerre mondiale pour empêcher le débarquement des alliés, qui aura finalement lieu en Normandie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par n d s p r o d 3 3 (@ndsprod33)

Ce qui rend la destination pittoresque c’est aussi son église Notre-Dame de la Fin des Terres, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques, et l’histoire qui l’accompagne. En effet, c’est au XIe siècle que Soulac-sur-mer apparut… ou plutôt réapparut après avoir été engloutie par les flots en 580 ! Une renaissance permise par l’arrivée de moines bénédictins qui bâtirent la basilique au siècle suivant. Mais celle-ci fut à nouveau engloutie vers 1747, non par l’eau cette fois mais par le sable, en même temps qu’une partie de la ville qui lutte d’ailleurs toujours contre l’érosion côtière ! Et c’est en 1858 qu’elle fut, une fois de plus, ramenée à la vie, désensablée et restaurée.

Soulac-sur-mer, église Notre-Dame de la Fin des Terre © AdobeStock_h368k742
Soulac-sur-mer, église Notre-Dame de la Fin des Terre © AdobeStock_h368k742

Lieu d’escapade privilégié des Bordelais, cette station balnéaire familiale avec ses charmantes ruelles piétonnes qui s’animent durant l’été, propose également de découvrir les environs à bord d’un petit train touristique. Le temps d’un trajet d’une vingtaine de minutes sur 7 km permettant de rejoindre le bac faisant la liaison entre la Pointe de Grave – Le Verdon et Soulac-les Arros, vous pourrez profiter de jolis points de vue sur l’océan Atlantique, la forêt, le phare de Cordouan au large, et même… une reproduction de la Statue de la Liberté ! À Soulac-sur-mer, il y a ce que l’on s’attend à trouver… et puis il y a le reste qui vaut tout autant le détour !

À lire également : Cette « Ville d’Art et d’Histoire » au charme enchanteur avec ses sublimes Villas Belle Époque est surnommée « La Nice du Nord »

Image en Une : Soulac-sur-mer et ses villas Belle Époque © AdobeStock_Eric Cowez

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4Po

Mélina Hoffmann



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire