fbpx

Connaissez-vous cette jolie impasse arborée qui se cache au sud de Paris ?

Le square des Peupliers - © Adobe Stock
Par Romane Fraysse

Promenez-vous dans le 13e arrondissement, vous découvrirez de petites voies bucoliques cachées au milieu des grandes rues aux tours modernes… Et parmi elles se trouve une jolie petite impasse arborée composée d’une suite de petites maisons anciennes.

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

De Transit à Tolbiac

Retournons au XIXe siècle, lorsque les grands travaux d’assainissement et de réaménagement du baron Haussmann ont entièrement métamorphosé Paris. Dans le 13e arrondissement, une partie de la rue Tolbiac a été ouverte en 1863 entre la rue du Château-des-Rentiers et l’avenue d’Italie sous le nom de “rue du Transit“. Elle a finalement pris le nom de “Tolbiac” le 10 août 1868. À l’origine, celle-ci devait être une grande voie circulaire située entre les anciens boulevards extérieurs et les boulevards des Maréchaux, mais seule la partie de la rive gauche a été achevée.

Le square des Peupliers - © unpetitpoissurdix
Le square des Peupliers – © unpetitpoissurdix

Une impasse aux petites maisons

Près de la rue Tolbiac, cette tranquille impasse fait ainsi partie des nombreuses rues qui ont été percées dans les 13e et 14e arrondissements parisiens durant la première moitié du XXe siècle. Nous nous trouvons ici sur un territoire qui faisait autrefois partie du village de Gentilly, un petit bourg établi le long de la Bièvre. Mais lors des travaux menés par le baron Haussmann, la Bièvre a été recouverte pour construire un nouveau quartier. Néanmoins, le terrain étant trop fragile, ces habitations ne pouvaient pas être de grands immeubles.

Le square des Peupliers. DR
Le square des Peupliers. DR

C’est donc en 1926 qu’a été créée cette petite impasse d’à peine 142 mètres de long et 3 mètres de large. Celle-ci est alors composée d’une suite de maisons, avec de petits jardins individuels. Aujourd’hui, dans un 13e arrondissement peuplé de grands immeubles modernes, difficile de se douter que l’on va tomber sur cette jolie voie arborée…

inscription

Une jolie voie pavée

Pour se rendre dans cette jolie impasse cachée, située près de la Cité Florale, il y a une entrée précise : il suffit de se rendre entre les numéros 68 et 72 de la rue du Moulin-des-Prés, près de la très austère rue de Tolbiac. C’est là que vous tomberez sur cette voie pavée, qui est entièrement piétonne. On peut découvrir des petites maisons individuelles avec des architectures diverses et variées. Et chacune possède bien sûr son jardin encerclé par des grilles en fer forgé. Si ceux-ci sont privés, cela ne vous empêche pas de croiser des glycines, lilas, lierres, jasmins ou roses colorées qui dépassent sur la voie. Une atmosphère colorée et apaisante, qui offre une vraie halte en plein cœur de la ville : il s’agit du square des Peupliers, qui doit son nom à la rue homonyme qui est avoisinante et qui était autrefois peuplée de peupliers.

Le square des Peupliers. DR
Le square des Peupliers. DR

Square des peupliers
75013 Paris

À lire également : Le jour où le pont de Tolbiac a été percuté par un avion

Image à la une : Le square des Peupliers – © Adobe Stock

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l