fbpx

Personne ne connaît ce village pittoresque et millénaire à seulement 17 km de Paris ! Suivez-nous pour le découvrir

Cabane à fraises - © Mairie de Vauhallan
Par Andrea

Niché entre le Plateau de Saclay et la vallée de la Bièvre, le village de Vauhallan dans l’Essonne est un trésor inestimable et méconnu de tous. À uniquement 30 min de Paris en voiture et à 15 min de Massy-Palaiseau, son emplacement idéal et son charme d’antan raviront jusqu’aux plus citadins. Promenons-nous et découvrons ensemble son patrimoine.

Au fil de l’eau

Le cours d’eau de ce petit village méconnu fait de l’ombre à la Seine parisienne. Au cœur de sa forêt préservée, marchez au fil de l’eau près du petit frère de la Bièvre : le ru de Vauhallan. Vous serez en union avec la nature. Pique-nique, jeux extérieurs, bronzette…Tout est autorisé au sein des étendues tranquilles de Vauhallan. N’hésitez pas à emmener vos chiens pour qu’ils se dépensent en toute liberté !

Ru de Vauhallan - © Mairie de Vauhallan
Ru de Vauhallan – © Mairie de Vauhallan

Si vous êtes plus à l’aise à deux roues qu’à deux pieds, des pistes cyclables traversent le village ainsi que toute l’Essonne. L’office du tourisme Paris-Saclay vous propose un itinéraire de qualité ! Les vues panoramiques vous époustoufleront. Vous croiserez même des chevaux gambadant dans les champs. Dépaysement sportif garanti.

Chevaux à Vauhallan - © destination Paris-Saclay
Chevaux à Vauhallan – © destination Paris-Saclay

Au fil de ces nombreux sentiers, vous découvrirez le lavoir du village qui s’alimentait autrefois dans le ru de Vauhallan. Sa source se trouve au cœur de notre seconde escale : l’Abbaye bénédictine de Saint-Louis du Temple.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Franck Koko (@koko_mtl)

La culture en pleine nature

Sachez que le chemin qui nous mène jusqu’à l’Abbaye fait partie du parcours menant à Saint-Jacques de Compostelle. Alors nous sommes au bon endroit pour poursuivre notre pèlerinage culturel en pleine nature !
Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’Abbaye est récente, elle n’a même pas 100 ans ! En 1931, une communauté de sœurs bénédictines a quitté Paris et a acheté ce vaste terrain naturel entouré de champs de colza. Les sœurs ne s’y installeront qu’en 1951. Ce qui est millénaire à Vauhallan, ce sont des détails cachés que nous allons vous dévoiler. Notre visite culturelle se transforme en chasse aux trésors…

Abbaye, destination Paris-Saclay - © Alain Beguerie
Abbaye, destination Paris-Saclay – © Alain Beguerie

Avant, se dressait ici l’ancien domaine de Limon datant du XIIème siècle. Durant des centaines d’années, ces terres agricoles étaient dominées par un majestueux manoir, remplacé aujourd’hui par l’Abbaye. L’unique vestige du manoir est le colombier : cette petite tourelle qui jaillit des hautes herbes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anaël Blancpain (@anaelblancpain)

Heureusement, l’histoire de l’Abbaye n’est pas uniquement constituée de vestiges et de ruines. Les amoureux d’Histoire pourront visiter le jardin à l’anglaise de l’Abbaye ainsi que ses deux musées ! Les visites guidées culturelles sont gratuites et ont lieu tous les dimanches. Dans le premier musée, des reliques et souvenirs de Louis XVI et de Marie-Antoinette sont précieusement conservés. Le deuxième musée expose le merveilleux travail architectural effectué sur les vitraux de l’Abbaye. Et ça n’est pas tout : avant de reprendre notre balade, faites des emplettes de produits artisanaux dans la boutique du couvent !
Mais si vous pensez que notre promenade millénaire s’arrête ici, vous êtes loin d’avoir tout vu…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Nathalie Gautreau (@nathgautreau)

Des origines millénaires 

Des plus vieux arbres de la forêt aux plus anciens grains de terre niché au creux du ru de Vauhallan, rien n’est aussi millénaire que ce qu’il nous reste à découvrir !
Au cœur de l’allée principale du village, se dresse l’Église St Rigomer et St Ténestine, classée monument historique. L’Église est datée du XIIIème siècle ; époque où le roi Saint-Louis cherchait à fidéliser ses petits villages. Si vous frôlez les pierres de l’édifice, vous frôlez ses origines et toute une histoire d’artisanat rural.

Église St Rigomer et Ste Ténestine - © Mairie de Vauhallan
Église St Rigomer et Ste Ténestine – © Mairie de Vauhallan

Dites vous que cette toute petite Église a connu la Guerre de Cent Ans et la Peste Noire ! Les registres attestent qu’en 1394, il ne restait que 2 habitants à Vauhallan ! Cela n’est rien : en 1970, des fouilles archéologiques ont eu lieu et des vestiges d’une ancienne chapelle romane de la fin du XIème siècle ont été découverts. Mieux encore, ce sont les origines de la crypte qui ont sidéré les archéologues ! Elle a été fondée par Childebert Ier, fils du célèbre Clovis le roi des francs, en 530 !

Une chose est sûre : le petit village de Vauhallan n’a pas fini de nous surprendre…Que vous aimiez flâner, randonner, pédaler ou étudier, la culture et la nature sont à portée de tous à Vauhallan grâce à sa richesse patrimoniale inestimable. Vous aussi, créez-y des souvenirs inoubliables et intarissables !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florence Moreau (@vivreregarder)

Vauhallan 91430
Depuis la Gare d’Igny RER C (future Ligne V) : 30 min à pied ou correspondance en bus
Depuis la Gare de Massy-Palaiseau RER C et B : correspondance en bus
N118 ou départementales

Plus d’infos sur le patrimoine
Découvrir Vauhallan et ses alentours
Site officiel de l’Abbaye

Photo à la une : Cabane à fraises – © Mairie de Vauhallan



Visite Guidée

Le Paris des Alchimistes

Je m'inscris

News populaire