Octave, un élégant restaurant gastronomique aux saveurs coréennes

Cette semaine, le restaurant Octave accueillait aTcenter Paris, qui entreprend de valoriser la cuisine coréenne dans le monde entier en organisant des événements et en partageant des recettes sur sa plateforme K-food fan. En plein cœur du 16e arrondissement, la cheffe Juliette Ju nous recevait donc pour déguster des plats alliant la tradition culinaire de la Corée au véganisme contemporain.

Entre la Corée et la France 

Proche du Trocadéro, le restaurant Octave se situe dans la rue Saint-Didier, au calme des turbulences de la ville. Dans une petite salle au style épuré, ce restaurant gastronomique conjugue les savoirs culinaires français aux saveurs de la Corée. On le doit à Juliette Ju, une restauratrice d’origine coréenne qui est auparavant passée par plusieurs restaurants étoilés de la capitale, tel que Le Bristol.

Si sa cuisine est habituellement composée de viandes et de poissons, elle s’essaye cette fois à des plats végan qui renouvellent la cuisine du pays du Matin calme. Ces recettes, on peut les retrouver sur le compte Instagram @k.food fan, parmi tant d’autres.

En amuse-bouche, nous avons tout d’abord dégusté une croquette de pomme de terre au curry, accompagnée d’un mandu végétarien, qui est une raviole coréenne. Le tout était accompagné de quelques pyogos (sortes de shiitake), d’une sauce ganjang et de jolis pétales de pensée. Un verre de makgeolli, alcool de riz laiteux, adoucissait alors les saveurs pimentées.

Après ces mets délicats, l’entrée était une crêpe de soja composée avec du dobu, l’équivalent coréen du tofu. Assis sur une sauce ganjang, il était serti de quelques pousses de mâche et des pétales de pensée qui ajoutaient une note de fraîcheur.

Deux plats suivaient ensuite : des pennes au kimchi, un mets traditionnel coréen composé de piments et de légumes lacto-fermentés, ainsi qu’un tteok-galbi, une galette habituellement composée de bœuf, qui gardait une texture similaire avec un mélange de pois chiche et de gluten de blé. Servi sous une cloche, le plat avait un délicieux goût fumé.

Bien que la cuisine coréenne soit peu friande de dessert, Juliette Ju nous a servi un moelleux au chocolat accompagné d’une glace à la vanille et d’une sauce caramel au gingembre. Une gourmandise qui ravit, même si elle reste moins subtile au goût comparé aux plats précédents.

Avec ses menus « dégustation », le restaurant Octave vous promet donc un véritable voyage à travers de subtiles saveurs coréennes encore méconnues en France. Qu’ils soient à base de kimchi, de tteok-galbi, de yuja ou de gingembre, les plats conçus selon les saisons sont à découvrir dans cet élégant restaurant du 16e arrondissement.

Octave
23 Rue Saint-Didier, 75116 Paris
Du mardi au samedi, 12h-14h30 et 19h-22h

A lire également : Corée du sud à Paris : 5 adresse pour se sentir comme à Séoul

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités