fbpx

Voici 5 expositions parisiennes qui mêlent l'art et le sport à l'occasion des J.O à Paris

Pierre Larauza, 20 février 1998, Nagano. Cliché : Stéphane Roy
Par Romane Fraysse

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris arrivent à grands pas, et si les musées parisiens ne sont pas les principaux sites de compétition, ils participent eux aussi à cet événement international en organisant plusieurs expositions autour du sport. Si le sujet peut en rebuter certains, voici une sélection de cinq expositions qui adoptent un angle intéressant.

La mécanique de l’exploit. Le corps à l’épreuve du sport

Etienne-Jules Marey, Homme courant tirant une roue, 1891-1895, chronophotographie sur plaque de verre © Collège de France, archives, fonds Marey
Etienne-Jules Marey, Homme courant tirant une roue, 1891-1895, chronophotographie sur plaque de verre © Collège de France, archives, fonds Marey

Pour entrer dans les coulisses des Jeux Olympiques et Paralympiques, le musée d’art et d’histoire Paul-Éluard de Saint-Denis explore la préparation physique des athlètes en amont, ainsi que les conditions rassemblées pour réaliser des performances sportives et battre des records. L’occasion aussi de s’intéresser plus globalement aux rapports engagés entre le corps et l’esprit, tant à l’échelle du sportif qu’à l’échelle d’une société. Ainsi, à travers une exposition pluridisciplinaire, le musée dévoile une sélection d’oeuvres d’art, d’objets historiques et ethnographiques provenant de sa collection, de la collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis et de nombreux prêts qui offrent un regard ancien et contemporain sur le corps à l’épreuve du sport. Les visiteurs du Musée Paul Eluard pourront également profiter de l’exposition Des jeux et des lieux, qui propose quant à elle de retracer le parcours et l’intégration de la Seine-Saint-Denis dans les Jeux Olympiques 2024, de sa candidature à l’héritage urbain qui en découlera.

Le musée d’art et d’histoire Paul-Éluard
22 bis rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis
Jusqu’au 25 novembre 2024

MATCH Design & Sport

© Musée du Luxembourg
© Musée du Luxembourg

Le sport a toujours eu un lien étroit avec la mode et le design. C’est à cette deuxième discipline que le musée du Luxembourg décide de consacrer une exposition. Ainsi, celle-ci explore le rôle du design dans les progrès du sport, le lien étroit qui se joue entre ces deux univers à première vue bien différents, ainsi que les projections qui permettent de rêver à de nouvelles manières dont performeront les athlètes. En rassemblant plusieurs centaines d’oeuvres, de créations textiles et d’objets techniques, le parcours dévoilera de quelle manière les mondes du sport et du design s’inspirent mutuellement dans des secteurs variés comme l’automobile ou le prêt-à-porter.

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Jusqu’au 11 août 2024

Il était une fois les stades

© Jacques Cuinières / Roger-Viollet
© Jacques Cuinières / Roger-Viollet

La Cité de l’architecture et du patrimoine s’intéresse quant à elle au sport à travers l’un de ses lieux emblématiques : le stade. Le parcours souhaite ainsi rendre compte de l’évolution de ces architectures au fil des siècles, des petites infrastructures aux stades réservés aux grandes compétitions mondiales. À travers une sélection de croquis d’architectes et d’urbanistes, d’images d’archives, d’affiches vintage et de maquettes, l’histoire de l’architecture du stade et de sa place dans la ville est évoquée. La scénographie a quant à elle été réalisée par deux étudiants de l’École nationale des arts décoratifs afin de nous plonger dans cette histoire.

Cité de l’architecture et du patrimoine
1 place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75116 Paris
Jusqu’au 16 septembre 2024

Paris 1924-2024 : les Jeux olympiques, miroir des sociétés ?

© Bridgeman Images
© Bridgeman Images

Le Mémorial de la Shoah à Drancy a décidé de s’intéresser à un siècle d’olympisme, entre les Jeux Olympiques de 1924 et ceux qui se tiennent cette année dans la capitale. À travers des documents d’archives, des coupures de presse et des films, l’exposition fait ainsi un parallèle entre l’événement sportif et les idéologies d’une société. Le parcours revient notamment sur les périodes sombres de l’histoire, dont l’année 1936 et l’instrumentalisation politique des Jeux par l’Allemagne nazie.



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire