maison-balzac-paris-zigzag

Après plus d’un an de travaux de rénovation, la maison de Balzac, nichée sur les coteaux de Passy, est de nouveau accessible aux visiteurs. Pour lancer son nouveau cycle d’expositions temporaires, la maison de Balzac expose, à partir du 26 septembre jusqu’au 13 janvier 2020, plus de cinquante œuvres (affiches, gravures, dessin…) de l’illustrateur Grandville, grand ami de Balzac…

Une exposition inédite dans un cadre tout juste restauré

Avant de devenir l’écrivain dandy que l’on connaît tous, Honoré de Balzac (1799-1850) a commencé sa carrière comme journaliste à la Silhouette. A la fin des années 1820, il collabore également au journal La Caricature, au sein duquel il fait la rencontre du truculent Grandville. Ce dernier est en effet connu dans tout Paris pour ses caricatures animalières, drôles et acerbes sur la monarchie des Bourbon. Alors que les sensibilités politiques des deux hommes s’opposent (Balzac est monarchiste tandis que Grandville est farouchement républicain), une vraie amitié se noue…

Témoignage de cette relation de proximité entre l’homme de lettres et l’illustrateur, l’exposition dans l’ancienne maison de Balzac retrace l’oeuvre de Grandville et présente ses plus belles caricatures, parues dans la Silhouette. Grandville s’est fait connaître grâce à une série de gravures intitulée Métamorphoses du jour, dans laquelle il file une métaphore entre la société française et le monde animal : technique de la personnification illustrative qu’il maîtrise à la perfection et qui lui permet de porter un regard critique sur la société de son temps… sans craindre la censure.

Grandville. Les Métamorphoses du jour © Maison de Balzac / Roger-Viollet

Attiré par l’art et passionné de tableaux, Honoré Balzac est un défenseur du genre illustratif. Ainsi, présenter les œuvres de son ami, dans la maison symbole de l’une des plus grandes périodes littéraires de Balzac, relève d’une parfaite logique. À trois reprises, Balzac vante d’ailleurs les gravures du jeune artiste, dans différents articles.

“Voilà, Messieurs un plat de mon métier” © Collection privée

Apres la visite de cette exposition intimiste, placée sous le signe du dessin et de la caricature, n’hésitez pas non plus à poursuivre votre journée dans le surprenant musée dédié à Honoré de Balzac. Ce musée propose de retracer la vie tumultueuse et fascinante de l’écrivain français dans la maison même où il résida pendant sept ans. Des lettres manuscrites, des objets ayant appartenu à Balzac (notamment sa célèbre canne), des premières éditions de ses ouvrages ou des toiles d’époque (achetées par Honoré de Balzac) sont également exposées. Le bureau de l’écrivain, sur lequel il rédigea notamment La Ténébreuse affaire dans les années 1840, est également bien présent.

balzac-maison-paris-zizag
Flickr @Añelo de la Krotsche

Infos pratiques :
“Balzac et Grandville, une fantaisie mordante”, du 26 septembre 2019 au 13 janvier 2020
Maison Balzac, 47, rue Raynouard, Paris 16ème
Métro : La Muette (ligne 9) ; Passy (ligne 6)
Tarif : 6 à 8 euros
Horaires d’ouverture : 10h-17h30 du lundi au vendredi

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités