À travers plus de 500 œuvres mêlant mobilier, objets et affiches publicitaires, cette exposition retrace l’histoire de deux des plus grandes enseignes de distribution qui occupent notre quotidien : Prisunic et Monoprix. Jusqu’au 15 mai 2022, le Musée des Arts Déco choisit ainsi de démocratiser le design en s’intéressant à cette « Aventure française ».

« Le beau au prix du laid »

À l’approche des 90 ans des deux enseignes, le Musée des Arts Déco s’intéresse aux succès des collaborations initiées par Prisunic. Rachetée en 1997 par les Galeries Lafayette, elle fusionnera ensuite avec la marque Monoprix. Durant ces nombreuses années, leurs initiatives ont ainsi largement contribué à démocratiser le design populaire français.

À travers 500 œuvres scénographiées par l’architecte India Mahdavi, le « design pour tous » sera exploré sous toutes ses formes dans l’univers de la grande distribution. Pour l’occasion, on découvrira les meubles et les accessoires de designers emblématiques (Terence Conran, Claude Courtecuisse, Mark Held, etc) qui ont fait de Prisunic le pionnier du design français. On retrouve également les collaborations plus récentes de créateurs (Cosntance Guisset, Ionna Vautrin, Antoinette Poisson, etc) avec Monoprix. Leurs objets, meubles et accessoires du quotidien seront ainsi mis en scène sous forme de ready-made ou sur des présentoirs de magasin. En parallèle, une exposition thématique permet de retracer le succès fulgurant de ces deux grandes enseignes historiques.

Musée des Arts Décoratifs
107-111 rue de Rivoli, 75001 Paris
Jusqu’au 15 mai 2022

À lire également : Les plus beaux monuments Art déco à Paris

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités