Le musée d’Orsay consacre une grande rétrospective à Aristide Maillol

Du 12 avril au 21 août 2022, le musée d’Orsay consacre une exposition au peintre, graveur et sculpteur Aristide Maillol. Une importante rétrospective à laquelle l’artiste n’avait eu le droit qu’en 1961 au Musée national d’art moderne, à l’occasion de son centenaire.

Première monographie depuis 60 ans

Cette exposition d’envergure est conçue en collaboration avec d’autres grands musées français tels que la Fondation Oskar Reinhart de Winterthur, le musée de l’Orangerie, le Kunshaus Zürich, La Piscine de Roubaix et le Musée Maillol. Une monographie riche, qui présente les sculptures de Maillol, mais aussi ses peintures, ses gravures, ses dessins et ses carnets de croquis.

On connait en effet peu de choses des débuts de la carrière artistique d’Aristide Maillol. D’abord peintre, il se tourne vers la tapisserie et les arts décoratifs. Il s’intéresse à l’ornementation, observe l’esthétique de Gauguin, Puvis de Chavannes et des Nabis. Baignés dans des couleurs chaudes, ses portraits féminins flirtent toujours avec un certain mystère.

Puis, en 1895, Maillol découvre la sculpture en bois et le modelage en argile. A la recherche de la perfection des formes, ses créations s’inspirent alors de la statuaire grecque archaïque. Exposée à la galerie Vollard, sa Léda impressionne Rodin et Mirbeau, ce dernier en faisant l’acquisition en 1902.

Ainsi, avec plus de 200 œuvres, cette exposition chronologique retrace l’évolution de l’œuvre de Maillol, dont les pratiques se multiplient. Elle se consacrera notamment sur l’attachement de l’artiste pour la Catalogne, sa terre natale, ainsi que sa fascination pour ses modèles féminins. En parallèle, des créations de ses contemporains, tels que Rodin, Bonnard ou Renoir, dévoileront des influences mutuelles.

Musée d’Orsay
62 rue de Lille, 75007 Paris
Du 12 avril au 21 août 2022

A lire également : Portrait de parisien : Edgar Degas, peintre de l’opéra

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités