• Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

6 activités parisiennes à piquer aux touristes

tour-eiffel-trocadero-paris-zigzag
  • Offrez la box visite insolite
    Un cadeau ludique et culturel !

Jouer les touristes dans sa propre ville ? C’est une manière peu coûteuse de voyager et un excellent moyen de se rendre compte que l’on passe à côté de plein de beaux endroits. Surtout quand on vit à Paris, l’une des villes les plus riches en monuments, jardins et lieux historiques au monde. La preuve avec ces six activités prisées des touristes qui méritent qu’on leur accorde du temps.

Monter sur les tours de Notre-Dame et faire le tour de l’Île de la Cité

Avec ses 14 millions de visiteurs chaque année, la Cathédrale Notre-Dame de Paris est de loin le site le plus visité de la capitale, surtout par les touristes étrangers, qui semblent s’amasser chaque jour un peu plus sur son parvis. Mais pour une fois, on comprend ce qu’ils recherchent : la Cathédrale nous offre une fabuleuse découverte de l’architecture gothique et la terrasse panoramique de ses tours se fend d’une vue impressionnante et sans équivalent sur tout Paris !

Vue de Paris depuis Notre-Dame

Notre conseil : On commence la journée tôt et on arrive dans la file d’attente à 9h15. Ainsi, on est (presque) certain de pouvoir entrer dans la cathédrale à 10 heures tapantes, au moment de l’ouverture. Puis, on consacre le reste de la journée à la découverte des nombreux autres lieux prestigieux qui font de l’Île de la Cité le centre culturel et historique de la capitale. On commence par la Sainte-Chapelle, construite par Saint-Louis pour abriter la couronne d’Épines, puis on visite la Conciergerie. Cet ancien palais médiéval fait partie de ces lieux oubliés des touristes, mais qui valent le détour. Si on préfère une balade pittoresque, on fait un petit tour du côté du marché aux fleurs et aux oiseaux.

Tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris – 6, place du parvis de Notre-Dame, 75004
Métro : Cité ou Saint-Michel (ligne 4)

Regarder le scintillement de la Tour Eiffel depuis l’esplanade du Trocadéro

Ce ne sont pas moins de 20 000 ampoules et 40 km de cables qui permettent à la Dame de Fer de crépiter au début de chaque heure, tous les jours, de la tombée de la nuit à une heure du matin, pendant 5 minutes. Apparu pour la première fois au soir du 31 décembre 1999 pour le passage à l’an 2000, ce scintillement plaît particulièrement aux touristes qui descendent de leur bus une dizaine de minutes avant l’illumination, sortent leur appareil photo et repartent aussi rapidement qu’ils sont arrivés.

La Tour Eiffel vue de l'esplanade du Trocadéro

Notre conseil : On pose son téléphone ou son appareil photo et on regarde le scintillement avec nos yeux, et seulement nos yeux ! On peut également en profiter pour se moquer gentiment de ceux qui ne profitent du spectacle qu’à travers un écran, alors même qu’il ne pourront pas poster leur chef d’oeuvre sur les réseaux sociaux. En effet, les lumières de la Tour Eiffel sont soumises au droit d’auteur et, si l’on respectait la loi, on ne pourrait pas diffuser d’images de la Tour Eiffel illuminée sans ajouter la mention « S.E.TE. – Illuminations Pierre Bideau ». Ce que personne ne fait, évidemment !

Esplanade du Trocadéro – Place du Trocadéro, 75016
Métro : Trocadéro (lignes 6 et 9)

Déjeuner au Procope

Ouvert depuis 1686, le Procope est le premier café de la capitale, l’un des plus jolis endroits de Saint-Germain et un lieu chargé d’histoire. Un chapeau bicorne de Napoléon encadré sur un mur de l’entrée, la table attitrée de Voltaire, les panneaux « Citoyens » et « Citoyennes » sur les portes des toilettes, le moindre détail de ce restaurant du 6e arrondissement nous rappelle le passé du lieu et nous fait voyager dans l’histoire de Paris et de France.

Le café Procope dans le 6e arrondissement

Notre conseil : On oublie que le Procope est devenu une véritable attraction touristique et on profite du cadre exceptionnel du restaurant. On y vient pour déjeuner la semaine (le restaurant propose une formule entrée + plat à 21,50 euros) ou on entre simplement pour jeter un oeil sur cette décoration atypique qui nous emmène 200 ans dans le passé.

Le Procope – 13, rue de l’Ancienne Comédie, 75006
Métro : Odéon (lignes 4 et 10)
Du jeudi au dimanche de 11h30 à minuit (jusqu’à 1h du matin le samedi)

Se balader dans les allées du Père Lachaise

Avec plus de 3,5 millions de visiteurs par an, le Père Lachaise est le cimetière le plus visité au monde et mérite bien ce rang. En effet, avec ses 43 hectares, ses 70 000 tombes et ses 6000 arbres, ce petit coin de verdure de l’Est de la capitale est un lieu parfait pour une promenade dominicale. Quels que soient l’heure ou le jour, le cimetière conserve son atmosphère calme et reposante, malgré les touristes qui affluent au pied de quelques tombes, comme celle du philosophe spirite Allan Kardec ou celle du leader des Doors, Jim Morrison.

Le cimetière du père lachaise

Notre conseil : Plutôt que d’aller voir les tombes les plus connues du cimetière, qui sont rarement les plus jolies, on arpente les allées à la découverte des jolies tombes anonymes et des nombreuses curiosités que compte le cimetière. On peut aussi décider de faire une visite avec un guide Paris ZigZag qui saura nous révéler tous les petits secrets de cet immense musée à ciel ouvert !

Cimetière du Père Lachaise – 16 Rue du Repos, 75020
Métro : Philippe-Auguste (ligne 2)

Se promener dans le jardin des Tuileries

Le jardin des Tuileries fait résolument partie des lieux les plus emblématiques de la capitale. Situé entre la place de la Concorde et le Carrousel du Louvre, cet immense jardin à la française de 23 hectares est idéal pour une promenade. On y découvre plus de 200 statues et vases allant du XVIIe au XXIe siècle, on s’arrête autour du bassin pour regarder les enfants jouer avec leurs petits bateaux ou on s’assoit sur une chaise en métal typique des jardins parisiens (si on trouve de la place évidemment !).

Le jardin des tuileries

Notre conseil : On commence notre promenade du côté de la place de la Concorde pour la finir sous la pyramide du Louvre. Cela nous offre la possibilité de débuter par une visite du Jeu de Paume, centre d’exposition dédié à la photographie installé dans le jardin, ou du Musée de l’Orangerie, dédié à la peinture impressionniste, et de finir en contemplant la vingtaine de statues du sculpteur français Aristide Maillol du Jardin du Carrousel.

Jardin des Tuileries - Entrée à l’angle de la place de la Concorde et de la rue de Rivoli
Métro : Concorde (ligne 1)
Heures d’ouverture du Jeu de Paume : le mardi de 11h à 21h, du mercredi au dimanche de 11h à 19h.
Heures d’ouverture du Musée de l’Orangerie : du mercredi au lundi de 9h à 18h (fermé le mardi)

Faire une croisière sur la Seine

On a beau dire que les bateaux-mouches sont l’activité touristique par excellence, visiter Paris sous l’angle de la Seine reste un moment magique à faire au moins une fois ! Découvrir les grands monuments parisiens dans leur intégralité, passer au pied de la Tour Eiffel ou sous le pont Alexandre III, prendre le temps d’observer les rives de la Seine… Paris s’est construite autour de son fleuve, à nous de la redécouvrir sous cet angle délicieux.

Un bateau mouche sur la Seine

Notre conseil : Deux entreprises se partagent le marché des bateaux touristiques voguant sur la Seine :  les bateaux-mouches et les vedettes de Paris. À choisir, on préfère la seconde car les vedettes sont plus petites et les clients sont moins souvent des groupes, donc moins de risque de se faire déranger par ces trois ou quatre voisins qui discutent un peut trop fort…

Vedettes de Paris - Croisières d’une heure à partir de 15 €/personne pour un adulte et 7 € pour un enfant entre 4 et 12 ans. Gratuit pour les moins de 4 ans.
Bateaux-mouches - Croisières d’une heure et dix minutes à 13,5 €/personne pour un adulte et 6 € pour un enfant entre 4 et 12 ans. Gratuit pour les moins de 4 ans.

Article du 14 mai 2017

Facebook
Twitter
Google+