Au total, il existe plus de 170 films adaptés de l’œuvre de Balzac : La Belle Noiseuse (1991), Le Colonel Chabert (1994), La Maison Nucingen (2009), Eugénie Grandet (2021)… Illusions Perdues de Xavier Giannoli vient s’ajouter à cette longue liste. Présenté à la Mostra de Venise en avant-première, le film met en scène Lucien (incarné par Benjamin Voisin), un jeune poète anonyme dans la France du XIXe siècle. Lorsque le héros a enfin l’occasion de faire ses preuves à Paris, il va découvrir le monde de la luxure, de la jalousie et de la manipulation acerbe de la presse. Si cette ambitieuse production de Gaumont est attendue dans les salles obscures le 20 octobre, la boîte de distribution s’est associée avec la Maison de Balzac le temps d’une exposition bourrée de charme.

Une exposition pleine de charme à la Maison de Balzac

Après avoir fait peau neuve en 2019, la maison de l’écrivain a donné carte blanche au studio pour conjuguer littérature et cinéma. Conçue comme un véritable focus sur le long-métrage de Xavier Giannoli, cette exposition temporaire qui se déroule jusqu’au 24 octobre 2021, investie deux pièces du musée. On retrouve des éléments originaux du tournage récupérés auprès de la production, des photographies de plateau, des costumes, des accessoires, des vidéos ou des textes explicatifs pour plonger dans les coulisses du film tout en se familiarisant avec la vie et l’œuvre d’Honoré de Balzac. Cette exposition audacieuse permet surtout de révéler les grands secrets de fabrication d’un film d’époque à coup de fausses lettres ou de photos insolites des acteurs en pleine transformation.

Maison de Balzac
47 rue Raynouard, 75016 Paris
Du 14 septembre au 24 octobre 2021

À lire également : Opéra de Paris : des milliers de places à 10 euros pour la saison 2021/2022

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités