fbpx

Le Musée Carnavalet consacre une superbe exposition temporaire à un célèbre monument parisien !

Musée Carnavalet © Cyrille Weiner
Par AxelleC

Vous êtes sûrement déjà passés devant ce chef d’œuvre de la Renaissance qui se trouve au coeur du quartier des Halles : la magnifique Fontaine des Innocents. Réalisée par Jean Goujon au XVIe siècle, elle est actuellement en train d’être rénovée et à cette occasion, le musée Carnavalet vous invite à retracer son histoire à travers 150 œuvres, de la sculpture, peinture, céramique, arts décos, photos et même tapisserie… qui montrent comment elle a influencé les arts et les artistes au fil du temps. On vous en dit plus sur cette exposition passionnante à voir jusqu’au 25 août 2024 !

Un célèbre monument parisien

La construction de cette splendide fontaine débute en 1548, à l’angle des rues Saint-Denis et aux Fers, près de l’église et du cimetière des Saints-Innocents. C’est l’oeuvre de Jean Goujon (peut-être associé à l’architecte Pierre Lescot pour ce projet), un artiste majeur de la Renaissance française, reconnu autrefois mais dont le nom a été un peu oublié de notre époque contemporaire, qui s’est notamment illustré au Louvre. La fonction première de cette fontaine est d’alimenter le quartier des Halles en eau, c’est pourquoi son décor est entièrement dédié au thème aquatique avec des divinités mythologiques et des créatures marines. L’un des temps forts de l’exposition au Musée Carnavalet est d’ailleurs la salle abritant des parties originales de la fontaine qui ont été retirées au XIXe siècle pour être protégées et qui n’ont jamais été ainsi exposées !

Vue d'exposition© Gautier Deblonde / Musée Carnavalet – Histoire / Paris Musées
Vue d’exposition © Gautier Deblonde / Musée Carnavalet – Histoire / Paris Musées

Une fontaine érigée en chef d’oeuvre

Dès le XVIIe siècle, la Fontaine des Innocents est admirée par le Bernin, célèbre artiste italien de la Renaissance, par les critiques d’art, ou encore les guides de tourisme culturel. L’exposition montre d’ailleurs comment de nombreux artistes ont été influencés par les sculptures de la fontaine à travers le temps. On retrouve ainsi ses motifs en statues, sur des bâtiments parisiens, dans des jeux de sociétés, sur des assiettes, des cartes postales, des photo et même dans le street art ! Une vraie reconnaissance, de l’oeuvre mais aussi de son créateur, Jean Goujon, qui deviennent deux références incontournables de l’histoire de Paris et de l’histoire de l’art français.

Vue d'exposition© Gautier Deblonde / Musée Carnavalet – Histoire / Paris Musées
Vue d’exposition © Gautier Deblonde / Musée Carnavalet – Histoire / Paris Musées

Une exposition vivante

Comme un ultime hommage, le Musée Carnavalet nous conte donc son aventure, ses métamorphoses, et nous emmène dans les coulisses de sa restauration avec véritable atelier. Les mercredis, jeudis et samedis, on peut en effet observer le minutieux travail des conservateurs-restaurateurs sur des éditions en plâtre, moulées au XIXe siècle sur les nymphes originales. Et les autres jours de la semaine, des séquences filmées lors des interventions sur les reliefs en pierre sont projetées. Enfin, un parcours illustré pour les enfants permet d’apprécier la visite en famille !

Vue d'exposition © Gautier Deblonde / Musée Carnavalet – Histoire / Paris Musées
Vue d’exposition © Gautier Deblonde / Musée Carnavalet – Histoire / Paris Musées

La fontaine des Innocents. Histoire d’un chef-d’oeuvre parisien
Musée Carnavalet
23 rue de Sévigné, 75003 Paris
Jusqu’au 25 août 2024
Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h.
Plein tarif : 13 €
Infos et billetterie ici

Crédit photo de une : Musée Carnavalet © Cyrille Weiner

À lire également : L’histoire mouvementée de la fontaine des Innocents



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire