coin-herbe-vangogh-paris-zigzag

Même si la réputation du maître peintre n’est clairement plus à faire, on peut encore trouver certains secrets en passant l’oeuvre de l’artiste au peigne fin, renforçant encore un peu plus sa légende. Même 130 ans après sa mort, Vincent Van Gogh n’a pas fini de dévoiler l’intégralité de son mystère.

Un seul secret de polichinelle subsiste : l’artiste néerlandais a passé l’intégralité de sa vie dans la pauvreté, il mourut d’ailleurs bien avant d’être reconnu en tant qu’un des plus grands artistes peintres de tous les temps… C’est pourquoi les gens ont spéculé que Van Gogh, dans ses jeunes années de carrière, dut parfois peindre par dessus ses anciennes compositions, ne pouvant pas se payer de nouvelles toiles.

femme-cachee-vangogh-paris-zigzag
©Beaux Arts

Grâce notamment aux nouvelles techniques de conservation et de restauration, cette théorie a bel et bien été confirmée, il a même été décelé que près de 30% des premiers tableaux du peintre ont, en fait, été réutilisés. C’est le cas du Coin d’Herbe, exposé à Otterlo. En effet, grâce aux rayons X et à un accélérateur de particules, il a été découvert puis reconstitué le portrait d’une femme. 

Comme quoi, le génie de cesse de surprendre…

À lire également :
Le revolver qui a tué Van Gogh est en vente
Van Gogh : ses plus belles oeuvres sur Montmartre

Les prochaines visites guidées