Le projet d’emballage de l’Arc de Triomphe verra finalement le jour le 18 septembre prochain : quatre ans après le début effectif du projet, un an et demi après le décès de son créateur, le serial-emballeur Christo, et avec un an de retard en raison de la pandémie de Covid-19, le voile argent et bleu de l’artiste va enfin recouvrir l’Arc de Triomphe !

25 000 mètres carrés de tissu et 7 000 mètres de corde rouge

En collaboration avec le Centre des Monuments Nationaux, l’emblématique monument de la place de l’Étoile sera emballé au moyen de 25 000 mètres carrés de tissus recyclables et 7 000 mètres de corde rouge. L’œuvre visible 16 jours est entièrement financée par la famille de l’artiste qui vendra pour l’occasion 25 études préparatoires, dessins, collages du projet ainsi que des maquettes des années 50-60 du 17 septembre au 3 octobre 2021 chez Sotheby’s. Le monument restera accessible au public tout au long du projet.

arc-de-triomphe-christo-paris-zigazg
© Christo and Jeanne-Claude

Des performances monumentales parfois controversées, mais mémorables

Né Christo Vladimirov Javacheff, en Bulgarie et décédé en mai 2020, Christo était connu pour ses performances monumentales à travers le monde : avec sa femme Jeanne-Claude, ils avaient notamment empaqueté le Pont-Neuf en 1985. Une performance qui avait nécessité dix ans de travail, près de 40 000 m2 de toile, une dizaine d’ingénieurs, 300 collaborateurs (hommes-grenouilles, guides de haute montagne, charpentiers…), des kilomètres de corde et 19 millions de francs. Un exploit qui reste encore aujourd’hui dans la mémoire de pas mal de Parisiens !

À lire également : Pourquoi surnomme-t-on le jardin du Luxembourg le Luco ?

Les prochaines visites guidées



Voir toutes nos activités