fbpx

Les scènes ouvertes, ces lieux parisiens où la poésie se fait entendre

© Les Grandes Histoires
Par Romane Fraysse

“Rendre la poésie contagieuse et inévitable”, c’est la devise de l’incontournable Club des poètes que l’on pourrait attribuer à chaque scène ouverte parisienne. Discrets, parfois intimidants, mais aussi fraternels et festifs, ces lieux permettent à tout un chacun de faire une halte sur leur scène pour déclamer un poème ou un slam, chanter un air ou partager quelques mots d’esprit. En grande majorité gratuits, ils offrent un espace vital pour l’expression libre et la vie collective. Voici huit refuges parisiens.

Mange tes mots

© Mange tes mots / Camille Sauvayre
© Mange tes mots / Camille Sauvayre

Scène ouverte emblématique de la capitale, Mange tes mots a été lancée par deux poétesses et performeuses à qui l’on doit aussi une série de podcasts et des ateliers d’écriture. Organisé au chaleureux Lou Pascalou, cet événement convie toute personne à venir s’exprimer librement sur la scène. Il suffit de s’inscrire par mail une semaine à l’avance, puis de se rendre sur place afin de partager un poème, une chanson ou du slam durant cinq minutes. Animée par les organisatrices, la soirée présente deux sessions d’une heure, lors desquelles chaque passage est accompagné ou non d’une performance.

Lou Pascalou
14 rue des Panoyaux, 75020 Paris
Un dimanche par mois, dès 18h30
Entrée libre
Inscription : mangetesmots@gmail.com

Le Club des poètes

© Le Club des poètes
© Le Club des poètes

Une autre scène poétique incontournable, c’est bien entendu le Club des poètes ! Situé dans le 7e arrondissement, ce lieu a été fondé en 1961 par Jean-Pierre Rosnay, poète et résistant, qui avait à cœur de “rendre la poésie contagieuse et inévitable” à travers des récitals, des happenings, des émissions et des publications. Aujourd’hui, c’est son fils Blaise qui a pris le relais, en animant tous les soirs, du mardi au samedi, ce club convivial qui mêle scène poétique, restaurant, bar – et même boîte de nuit improvisée pour les noctambules ! Une chose est sûre, c’est un lieu hors du temps qui réchauffe les cœurs : que l’on soit poète, amateur ou simple flâneur, tout le monde y est le bienvenu.

Le Club des poètes
30 rue de Bourgogne, 75007 Paris
Restaurant entre 19h-21h
Récital dès 21h
Entrée libre

L’Eurydice

© L'Eurydice
© L’Eurydice

En plein cœur du Quartier latin, à deux pas des anciens appartements de Verlaine ou d’Hemingway, l’Eurydice ressemble à une taverne dans laquelle on peut boire de l’absinthe en écoutant un concert ou en assistant à des récitals de poésie. Moins régulières qu’au Club des poètes, ses scènes ouvertes sont organisées régulièrement dans le mois, à partir de 20h30. Qu’il s’agisse de poèmes classiques ou de création, la scène reste accessible librement à toute personne présente sur place et inspirée.

L’Eurydice
79 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris
Récital périodique, dès 20h30
Entrée libre

Le Bœuf Monstre

© Le Bœuf Monstre
© Le Bœuf Monstre

Dans le 13e arrondissement, en plein cœur d’une esplanade, un bar dénommé Lenouvô Cosmos attire sous la chaleur de ses jolies guirlandes des poètes, musiciens et drag-queens. Le Bœuf Monstre y a lieu un mardi par mois, avec une soirée dédiée à une thématique particulière, comme “Mentir”, “Euphorie” ou “Parenthèse”. La scène est accessible à tous et à toutes les pratiques artistiques : il suffit de s’inscrire au préalable sur Instagram, par mail ou, selon les places disponibles, au bar le jour même. On peut également y retrouver toute l’équipe de poètes de la revue Le Bœuf Monstre, qui vient d’être créée et qui mérite d’être soutenue.

Lenouvô Cosmos
Dalle des Olympiades, 105 rue de Tolbiac, 75013 Paris
Un mardi par mois, dès 20h
Entrée libre
Inscription : contactleboeufmonstre@gmail.com

Le Chat noir

© Mezzanine
© Mezzanine

C’est d’abord l’histoire d’un journal emblématique de la butte Montmartre qui, après 137 ans d’absence, renaît en 2018. Le Chat Noir, hebdomadaire satirique et libertaire né au célèbre cabaret éponyme de Rodolphe Salis, reprend du poil de la bête grâce à un certain Romain Nouat, son nouveau rédacteur en chef. Au-delà du papier, tous les troisièmes mercredis du mois, le journal a aussi sa scène ouverte ! Aux côtés du linguiste Julien Barret, Romain Nouat convie les poètes, chanteurs, rappeurs, chansonniers et humoristes à venir déclamer leurs textes à la Mezzanine, un lieu caché situé au-dessus de la salle de concert des Trois Baudet, où l’on peut boire et manger dans des canapés confortables.

Mezzanine
2 rue Coustou, 75018 Paris
Tous les troisièmes mercredis du mois, 20h
Entrée libre

La Textape

© Textape
© Textape

C’est au Lieu pour Respirer, un espace associatif situé aux Lilas, que l’équipe du festival Dis-la ça ira mieux organise sa scène ouverte. Plusieurs soirées Textape ont lieu au cours de l’année : il suffit de s’inscrire par mail ou directement sur place pour lire durant cinq minutes un texte, chanter ou danser. L’entrée est à prix libre, et commence à 19h30. C’est aussi l’occasion de découvrir des fanzines, des stickers et des linogravures à vendre sur place par le collectif.

Lieu pour Respirer
15 rue Chassagnolle, 93260 Les Lilas
Récital périodique, dès 19h30
Entrée à prix libre
Inscription : latextape.sceneouverte@gmail.com

Les Grandes Histoires

© Les Grandes Histoires
© Les Grandes Histoires / @baroudeur_abc

Pour écouter Les Grandes Histoires ou pour en raconter, rendez-vous à Matreselva, dans le 15e arrondissement. Cette scène ouverte accueille rappeurs, slameurs et poètes souhaitant déclamer un texte durant quatre minutes, avec l’accompagnement d’un pianiste qui improvise un air… Il faut s’inscrire au préalable par mail, et les organisateurs sélectionneront ensuite une vingtaine de personnes : il est donc possible de passer votre tour un soir, et de monter sur scène la fois suivante ! En revanche, l’entrée a un coût, puis qu’il faudra débourser 10 € (deux consommations sont toutefois incluses).

Matreselva
32 rue du Hameau, 75015 Paris
Une à deux fois par mois
Entrée à 10 € (deux consommations incluses)
Inscription : contact.lesgrandeshistoires@gmail.com

Culture Rapide

Culture Rapide - © Jean-Baptiste Forest
Culture Rapide – © Jean-Baptiste Forest

Du côté du quartier de Belleville, ce cabaret populaire organise des soirées poétiques chaque mardi, au cours desquelles un texte dit est récompensé par un verre offert ! Les jeudis, le lieu propose également une scène ouverte. Entre ses quatre murs rouges aux centaines d’affiches, la scène accueille toute personne souhaitant s’exprimer sous une forme qui lui est sienne, qu’il s’agisse de poésie, de slam, de chant, de théâtre ou de comédie… Chacun est là pour dire ce qu’il a à dire, il suffit simplement de s’inscrire auprès des organisateurs et de se lancer !

Culture Rapide
103 rue Julien Lacroix, 75020 Paris
Slam de poésie, chaque mardi, 21h30
Scène ouverte, chaque jeudi, 20h
Inscription : prog.culturerapide@orange.fr

Romane Fraysse

À lire également : Ces librairies engagées qui font vivre la pensée à Paris

Image à la une : © Les Grandes Histoires / @tibaut_chouara



Visite Guidée

Le Ventre de Paris

Je m'inscris

News populaire