Une escapade à deux pas de Paris : le château de Courances

La Foulerie du Château de Courances

Situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale et non loin du charmant village de Milly-la-Forêt, le château de Courances est l’une des nombreuses pépites qui se cachent aux abords de la forêt de Fontainebleau. On part à sa découverte.

Entre raffinement et atmosphère champêtre

Construit en tout juste huit ans entre 1622 et 1630, le château de Courances est l’un des plus beaux exemples d’architecture Louis XIII : ses toitures pentues ornées de petites lucarnes, sa symétrie quasi parfaite, son escalier en fer à cheval qui rappelle celui de son voisin le château de Fontainebleau, mais aussi ses briques rouges (qui ont pourtant été ajoutées plus tard)… Tout nous rappelle ce style emblématique de la Renaissance.

Chateau de courances

Mais ce qui fait vraiment la particularité de ce château essonnien, ce sont les 75 hectares de son domaine. Idéal pour une balade printanière ou estivale, cet immense parc est d’une diversité épatante : ici, les sous-bois, ponts en pierre, bassins et canaux  anciens côtoient un rigoureux jardin à la française, mais également un jardin anglo-japonais, tout aussi travaillé, mais beaucoup plus libre.

CHateau de Courances 2

En se baladant dans ce parc si bucolique, on découvre donc des styles très différents les uns des autres, mais le tout forme quelque chose d’harmonieux, à la fois champêtre et raffiné. On comprend rapidement pourquoi le domaine est classé parmi les plus beaux jardins de France !

Le jardin japonais du Château de Courances

Le jardin japonais du Château de Courances

Privés, le château et son domaine ne sont ouverts que la moitié de l’année, d’avril à novembre, et uniquement les week-ends et jours fériés. Comptez 7,50 € (en plein tarif) pour découvrir son parc et 9,50 € pour également profiter d’une visite guidée du château. Si vous avez le temps, on vous conseille vivement de vous arrêter à La Foulerie, le salon de thé du domaine installé dans un ancien moulin à chanvre. Entre le jardin japonais et le sous-bois, ce dernier offre un cadre des plus romantiques à ce petit coin de l’Île-de-France.

La Foulerie du Château de Courances

La Foulerie du Château de Courances

Plus d’informations ici

À lire également :
Une escapade à deux pas de Paris : Enghien-les-Bains
Une escapade à deux pas de Paris : Lavardin