Une étonnante église en béton armé à deux pas de Paris

23 avril 2018

L'église Notre Dame du Raincy

Dans une petite commune calme du Seine-Saint-Denis, Le Raincy, l’on peut découvrir une vraie curiosité architecturale : l’église Notre-Dame du Raincy. Surnommée la « Sainte Chapelle du béton armé », cette immense bâtisse a de quoi surprendre.

C’est quelques années après la guerre, en 1922, que le chanoine Nègre, curé du Raincy, décide de construire une nouvelle église. Toutefois, le prêtre ne bénéficie que de faibles moyens pour ériger le bâtiment. Il croise alors la route des frères Perret qui lui font un devis dans son budget (très) serré de 300 000 francs.

L'église Notre Dame du Raincy

Pour réussir ce pari, les architectes décident d’utiliser un matériau très novateur pour ce type de construction : le béton armé. Ici, on ne trouve ni arcs-boutants, ni contreforts. La structure est maintenue par 32 fins piliers qui soutiennent les voûtes. Une impression de légèreté se dégage alors et contraste avec la façade quelque peu austère. En effet, malgré le clocher de 43 mètres de haut (presque aussi haut que la statue de la Liberté), l’extérieur n’est pas forcément engageant.

Pourtant, une fois la porte franchie, on découvre une lumière incroyable apportée par des miliers de vitraux. On doit ces grandes pièces à Maurice Denis et Marguerite Huré qui ont mêlé avec justesse une incroyable palette chromatique. L’art abstrait côtoie ici les images religieuses, la vie de la Vierge Marie plus particulièrement. On comprend alors aisément d’où vient la référence à la chapelle commandée par Saint Louis de l’île de la Cité.

L'église Notre Dame du Raincy

D’inspiration gothique, l’église a été construite sur un plan basilical de 56 mètres sur 20. Le chantier, sur les consignes du prêtre, a été très rapide et n’a duré que 13 mois. Un exploit pour une telle bâtisse. Toutefois, par manque de moyen et de temps, le matériau premier, le béton armé, a été négligé d’un point de vue qualité. Ainsi, alors qu’il était réputé indestructible, l’église a subi les affres du temps. Elle a dû être entièrement rénovée dans les années 90.

Mais cette construction atypique a, dès le début, attiré la curiosité des architectes du monde entier. Nombreux sont les professionnels qui viennent la visiter. Si bien qu’elle a été inscrite au titre des monuments historiques. Les curieux restent encore aujourd’hui très attirés par sa puissance et son originalité. On franchit avec plaisir le périph’ pour la découvrir !

Église Notre-Dame du Raincy, 83 avenue de la Résistance, 93340 Le Raincy
RER E : arrêt Le Raincy-Villemomble-Montfermeil

À lire également : 
La première église préfabriquée de France
Une synagogue Art Nouveau en plein Marais