fbpx

Cet incroyable restaurant Art Déco est caché au-dessus d’une célèbre salle de spectacle à Paris !

Mistinguett © De Pasquale Maffini
Par Alexandre M

Qu’elle vaille bien une messe selon un célèbre roi ou qu’elle soit une fête d’après un auteur renommé, une chose est sûre : Paris fait partie de ces villes qui ne cessent de fasciner depuis tant d’années. La capitale dispose de tellement d’endroits aussi intriguants qu’attrayants, qu’une simple liste prendrait un temps fou. Entre les cabarets, les monuments, les restaurants ou encore les salles de spectacles, il y a de quoi avoir le tournis. Salle emblématique qui s’appelait autrefois Folie-Richelieu, Tivoli puis Palace-Théâtre, le Casino de Paris, tel est son nom depuis 1891, fait par exemple le bonheur des amoureux de musique et de comédie avec des productions et des représentations tout au long de l’année. 

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

La renaissance d’un établissement mythique de Paris

Réputée pour avoir accueilli bon nombre d’illustres artistes de la scène française, la salle de spectacle du 9ème arrondissement a aussi accueilli de prestigieux invités internationaux, comme Coldplay, Muse ou encore Arctic Monkeys. Mais ce que l’on sait moins, c’est que le Casino de Paris est aussi l’endroit où il faut se rendre pour se régaler… gastronomiquement parlant ! C’est au premier étage de la salle que se trouve un restaurant ouvert de jour comme de nuit et où l’on célèbre la cuisine française et trinque à la vie et à la fête. Bienvenue à Mistinguett, en hommage à la célèbre meneuse de revue Mistinguett (1875-1956). De son vrai nom Jeanne Florentine Bourgeois, cette danseuse, chanteuse et actrice française fut une figure de la scène artisitique parisienne au début du XXe siècle. Outre le Moulin-Rouge ou les Folies Bergères, celle qui fut aussi espionne pendant la Grande Guerre, fit les beaux jours du Perroquet, la brasserie chic située au-dessus du Casino de Paris. En hommage à celle qui fut la marraine des lieux, cette adresse chic a donc rouvert ses portes en 2023, avec un nouveau nom et une décoration mêlant convivialité et Art Déco.

L’impression d’être dans les années 30 n’a jamais été aussi forte

Pensé par le jeune studio de design Atelier HA, le lieu met en avant une ambiance coquette et théâtrale : bar au design effet miroir, alcôves tamisées, moquette et assises velours aux tons chauds ou encore lustres chinés à plumes en verre de Murano. Surtout, impossible de passer à côté de cette immense verrière d’époque Art Déco magnifiée par une arche lumineuse. Il suffit de s’y rendre par une journée ensoleillée pour voir la lumière faire ressortir toutes ces couleurs et ainsi assister à un autre spectacle… Comme un prolongement, ce qu’est à proprement parler le restaurant Mistinguett vis-à-vis du Casino de Paris. L’accès au restaurant se fait en effet en surplombant le majestueux hall d’entrée Napoléon III de la célèbre salle de spectacle. Pour trouver l’inspiration, le studio Atelier HA s’est d’ailleurs plongé dans des photographies d’archives des années 1930, lorsque le restaurant s’appelait encore Le Perroquet et que Mistinguett était la célèbre meneuse de revue du cabaret. Dans le but de faire communiquer les deux espaces, de grandes manœuvres ont été entreprises, à commencer par cette double paire de rideaux ultra isolants, pour ne pas déranger les spectateurs et qui s’ouvrent à chaque fin de représentation. Concernant le mobilier, les chaises, tables, ou voûtes ont tous été chinés dans des milliers d’endroits différents, pour donner un charme authentique à l’établissement.

Une décoration chic à couper le souffle © De Pasquale Maffini
Une décoration chic à couper le souffle © De Pasquale Maffini

inscription

Un spectacle à admirer également dans l’assiette

Si le spectacle visuel et sonore a de quoi nous combler, qu’en est-il de celui qui nous attend dans l’assiette ? Sous la houlette du chef Étienne Daviau, la carte signature offre une revisite des grands classiques français autour de produits régionaux d’exception et d’appellation : œuf parfait, enrobé dans une feuille d’or et accompagné de champignons, filet de turbot ou de Saint-pierre, côte de bœuf en croûte découpée face au client… Sans oublier la partie importante qu’est le dessert, parfaitement représentée par le Saint-Honoré ou l’entremet au chocolat gianduja. Pour immerger au mieux le client dans cette ambiance Années Folles, certains plats sont donc servis sur une note théâtrale, mais c’est bien côté bar que le spectacle est à ne pas manquer. Quelques cocktails sont en effet flambés pour diffuser leurs arômes et l’on peut par exemple déguster quelques rafraîchissements comme le cocktail gin beefeater infusé au romarin, sirop de poire, eau-de-vie de poire williams, jus de citron jaune et proseco. Réconfort, passion, regret, jalousie ou encore surprise… ce ne sont pas les sentiments qui vous attendent à Mistinguett, mais bien les noms des différents cocktails disponibles. Il serait toutefois regrettable de ne pas y goûter au moins une fois…

Quelques délices qui attendent les gourmands © Léo Kharfan
Quelques délices qui attendent les gourmands © Léo Kharfan

 

À lire également : Ce nouveau restaurant flottant sur la Seine célèbre les trois facettes de la nuit parisienne

Image à la une : Mistinguett © De Pasquale Maffini

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l