fbpx

Connaissez-vous ce restaurant montmartrois datant de 1793 où serait né le mot "bistro" (sans t) ?

© La Mère Catherine
Par Romane Fraysse

Un restaurant datant de la fin du XVIIIe siècle se trouve sur une place centrale de la butte Montmartre, à quelques pas du Sacré-Cœur. D’après une légende, ce serait d’ailleurs à sa terrasse que serait née une expression populaire, bien connue des Parisiens…

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l

Du haut de la butte Montmartre

Connue pour ses rues étroites, ses longs escaliers et sa célèbre basilique du Sacré-Cœur, la butte Montmartre culmine à 130, 53 mètres de hauteur au-dessus de la capitale. En étant autrefois un quartier populaire situé en dehors des enceintes de la ville, la commune a été rattachée à la capitale au cours du XIXe siècle, et a acquit une véritable renommée pour avoir été fréquentée par de nombreux artistes, tels qu’Amedeo Modigliani, Marie Laurencin ou Pablo Picasso.

Le Sacré-Cœur en haut de la butte Montmartre. DR
Le Sacré-Cœur en haut de la butte Montmartre. DR

L’origine du mot “bistro” (sans t) ?

C’est sur cette illustre place du Tertre, à deux pas du Sacré-Cœur, que se trouve un restaurant datant de 1793. Fondé par une certaine Catherine Lemoine, cet endroit était autrefois le presbytère du curé de l’église de Saint-Pierre de Montmartre, remontant quant à elle au XVe siècle. Peu à peu, la place a été aménagée et les guinguettes se sont développées dans le quartier de plus en plus fréquenté. Une légende populaire est d’ailleurs née de cet endroit, et demeure encore aujourd’hui une explication plausible à l’origine du mot “bistro”, si commun aux Parisiens.

© La Mère Catherine
© La Mère Catherine

En effet, durant la Bataille de Paris du 30 mars 1814, les officiers russes ont occupé durant un temps la capitale. Ceux-ci venaient alors à Montmartre pour se détendre dans ce fameux café de la place du Tertre, où ils se mettaient à crier “Bistro ! Bistro !” (Vite ! Vite !) à la mère Catherine. Cette expression est alors entrée dans l’argot parisien, pour finalement définir le lieu même où l’on consomme de l’alcool.

inscription

Un restaurant à la bonne franquette

Depuis les années 1950, la place du Tertre est devenu l’un des endroits les plus touristiques de la capitale. Connue pour ses artistes, elle l’est aussi pour ses restaurants. A travers son histoire, le restaurant La mère Catherine demeure l’un des plus emblématiques de la butte Montmartre. En reprenant tous les codes du bistro parisien – au risque de basculer vers le cliché – ce restaurant aux nappes à carreaux sert les fameux escargots de Bourgogne, le tartare de bœuf, les noix de Saint-Jacques à la plancha, ou encore les plateaux de crustacés.

© La Mère Catherine
© La Mère Catherine

La mère Catherine
6 place du Tertre, 75018 Paris

A lire également : Le Sacré-Coeur de Montmartre, un emblème sous le feu des controverses

Image à la une : © La Mère Catherine

https://f.info.pariszigzag.com/f/p?q=n4l6TIJ-xaXwmPcVukeg0JIv3j35jY1Hp2d9b9w0MxToUZjbYmkjQJFGucEje1zlUsrplyzy9fTMEuGtw5Uuk4PoGLToiAdX7q7gCE5Ygds9xBhdFqorr2qPLhut1rdkUQO0aAGCidqra1GnWkoTHPimgWFOY7qWJPEXp_zcUbNP0UkwaMecwb0zO5uuH0rpRjwOw5fN0JrNnvIqari3wp9gPUvD1NMV1aFunX5bGC1780yCJ0nq4OqSUdUqIc4l



Visite Guidée
Paris la nuit avec du brouillard

Le Paris du crime

Complet

News populaire