Le Cochon à l’Oreille fait partie de ces restaurants qui, de l’extérieur, n’attirent pas forcément l’attention. Et pourtant, ce petit bistrot situé à deux pas du Forum des Halles et de la gourmande rue Montorgueil possède tout ce qu’il faut pour attirer les clients. On vous en dit plus sur cette adresse confidentielle au décor si joliment 1900.

Un bistrot typique des Halles du début du XXe siècle

En entrant au Cochon à l’Oreille, on est immédiatement soufflé par la décoration du lieu. Les murs sont en effet recouverts de trois grandes fresques carrelées d’allure 1900. Ces tableaux illustrent la vie du quartier des Halles à l’époque où il était encore le centre marchand de Paris. Intitulées “Les Halles, le matin devant l’église Saint-Eustache”, “Les Halles après le coup de cloche” et “Arrivée du train, 1 rue Balthard (sic) à 1 heure du matin”, ces fresques en céramique nous montrent l’effervescence du quartier, marqué pendant plus de 800 ans par les échanges marchands et les étalages du marché central de Paris.

Cochon à l'OreilleOutre cet ensemble de fresques du début du XXe siècle, la décoration de ce bistrot classé aux monuments historiques depuis 1984 nous laisse voir une sublime frise en faïence le long de laquelle sont représentés des dizaines d’oiseaux. On s’attarde également sur les grands miroirs qui donnent de l’espace à cette toute petite pièce et l’imposant lustre central au-dessus du comptoir.

L’un des derniers bistrots réellement authentiques du quartier ?

Le nom du restaurant nous met la puce à l’oreille concernant ce qui nous sera proposé : la carte fait, évidemment, la part belle à la viande ! Pour le plat principal, on a le choix entre une dizaine de plats, parmi lesquels un confit de canard grillé (17 €), un entrecôte grillée de 300g (18 €) ou une côte de cochon aux pleurotes (17 €). Les plats proposés sont classiques, sans prétention, mais parfaitement maîtrisés. La viande est tendre et goûteuse, les accompagnements simples, mais savoureux. Les formules midi à 16 € et soir à 19 € (entrée + plat ou plat + dessert) permettent au Cochon à l’Oreille de défier toute concurrence dans ce quartier où un bon rapport qualité-prix n’est pas toujours au rendez-vous. Dernier bon point et non des moindres, les gérants sont particulièrement sympathiques et efficaces.

Si vous passez par le ventre de Paris et cherchez une table authentique et chaleureuse, on ne saurait que vous conseiller ce petit bistrot. D’autant plus qu’il est bien moins fréquenté que ses concurrents, parfois surestimés, de la rue Montorgueil voisine.

Le Cochon à l’Oreille – 15 rue Montmartre, 75001
Métro : Les Halles (ligne 4), Châtelet-Les Halles (RER A, B, D)
Du lundi au samedi de 9h à 23h30

À lire également :
Prunier, l’adresse mythique à deux pas de l’Arc de Triomphe
Les plus beaux restaurants de la Belle Époque

Cyrielle Didier