5 façades sublimes et étonnantes à découvrir à Paris

comedie-italienne-paris-zigzag

Parmi les centaines de milliers d’immeubles que comptent les rues de la capitale, certains se démarquent immédiatement par leur majesté, leur splendeur ou simplement leur aspect (d)étonnant. Et parce que les beaux jours sont parfaits pour partir à l’aventure dans Paris, on vous a sélectionné cinq façades qui méritent à elles seules que l’on fasse le tour de la capitale. Le maître-mot ? Variété… De style, de lieu et d’époque !

L’Hôtel Boutet

Tout en céramique, mosaïque aux couleurs ocres et bleues et perfection géométrique, ce sublime édifice de la rue Faidherbe ne passe pas inaperçu dans le quartier de la rue de Charonne ! Construit en 1926, en plein mouvement Art déco, il a longtemps abrité les locaux de l’entreprise Boutet, l’une des plus grandes fabriques de contreplaqués de France et le plus grand importateur de bois exotiques de la capitale. L’immeuble accueille désormais un hôtel de luxe, mais sa façade, entièrement rénovée avant l’ouverture de l’hôtel, continue d’impressionner.

© Hôtel Paris Bastille Boutet MGallery by Sofitel

© Hôtel Paris Bastille Boutet MGallery by Sofitel

Hôtel Boutet - 22-24 Rue Faidherbe, 75011

La façade du théâtre de la Comédie italienne

C’est au numéro 17 de la rue de la Gaîté dans le 14e arrondissement que la façade exubérante du théâtre de la Comédie italienne se dresse depuis 1980, à la place d’un ancien commissariat. Avec ses couleurs bleu cyan et or, ses colonnes style baroque et ses représentations d’anges un peu partout, on peut dire que ce petit théâtre détonne dans le paysage ! Par le passé, sa façade fut aussi rouge ou aux couleurs du costume du célèbre personnage d’Arlequin…

comedie-italienne-paris-zigzag

Théâtre de la Comédie italienne – 17 rue de la Gaîté, 75014

Les enseignes du Mouton et du Faucheur

Impossible de rater ces immeubles situés aux numéros 11 et 13 de la rue François Miron, au coeur du Marais. D’un style médiéval évident, ces maisons très étroites et très hautes ont conservé leurs colombages d’époque. Ces derniers sont encore visibles, grâce à des travaux de restauration effectués dans les années 1970. Sur la façade de la première maison, on peut lire « à l’enseigne du Faucheur ». Quant à la seconde maison, il s’agit de « l’enseigne du Mouton ». À découvrir pour un saut dans le temps !

rue-francois-miron-maison-medievale-paris-zigzag-e1508840589238

11 et 13 rue François Miron, 75004

Le Castel Béranger d’Hector Guimard

Située à quelques encablures de la Maison de Radio France dans le 16e arrondissement, cette vaste bâtisse de 700 m² attire invariablement l’œil des passants. Et pour cause, 120 ans après être sortie de terre, son exubérance architecturale continue d’étonner : sa façade composée de pierres meulières et de briques, ses balcons ouvragés à outrance et son entrée, l’une des plus belles de la capitale, sont absolument hors-norme !

© Steve Cadman

© Steve Cadman / Flickr

Castel-Beranger-Paris-Zigzag-5

Immeuble Castel Beranger – 12/14 rue Jean de la Fontaine, 75016

L’institut d’Art et d’Archéologie

Érigé là entre 1925 et 1928, cet édifice installé à deux pas du Jardin du Luxembourg n’est absolument pas typique de l’architecture parisienne et c’est ce qui fait sa force : certains lui voient des influences mauresques, d’autres penchent plutôt du côté de la Toscane ou de l’Afrique subsaharienne, d’autres encore lui voient un mélange de ses trois influences… Une chose est sûre, l’Institut d’Art et d’Archéologie ne passe pas inaperçu !

© nicolas_db / Instagram

© nicolas_db / Instagram

Institut d’Art et d’Archéologie - 3 rue Michelet, 75006

Et pour découvrir encore plus d’immeubles insolites, c’est ici.